Hi-Tech

Les débris de plastique en mer confondus avec de la nourriture tuent des milliers de poissons

Publié par DKnews le 18-08-2017, 17h11 | 18
|

L'odeur des débris de plastique en mer, colonisés par des bactéries et des algues, conduit des poissons à les confondre avec leur nourriture et à les ingérer, les introduisant dans la chaîne alimentaire, indique une étude mercredi.

De nombreuses espèces de poissons de mer avalent des débris de plastique, rappellent des chercheurs de l'Université de Californie et de l'Aquarium de la baie de San Francisco dans cette étude parue dans la revue britannique Proceedings B of the Royal Society.

Leur ingestion peut être mortelle. Elle peut aussi conduire à une accumulation de substances toxiques tout au long de la chaîne alimentaire, chaque prédateur se nourrissant de proies qui en contiennent.
Les scientifiques ont étudié les réactions d'un banc d'anchois de Californie (Engraulis Mordax) devant une solution contenant des morceaux de plastique propres et une autre contenant des débris couverts d'algues.

Les poissons ont aussi été confrontés à la simple odeur de nourriture et à de la nourriture.
Les anchois adultes se nourrissent en principe de zooplancton.

"Les bancs d'anchois ont réagi à l'odeur des débris de plastique en s'agrégeant davantage", ont constaté les chercheurs.

Les résultats sont "similaires" à ceux qui sont obtenus lorsqu'ils sont en présence de nourriture ou confrontés à l'odeur de la nourriture, précisent-ils.

En revanche, ils n'ont pas réagi ainsi face à des débris propres. Selon les chercheurs, ces résultats constituent "la première preuve expérimentale que les anchois adultes utilisent les odeurs pour rechercher de la nourriture".

Ils montrent que "la signature chimique" acquise par lesdébris de plastique en mer peut conduire les bancs d'anchois à les rechercher comme nourriture. Ces résultats confortent l'idée que les animaux marins pourraient avaler du plastique à cause d'"un mécanisme chimiosensoriel" qui les induit en erreur.

Chaque année, plus de huit millions de tonnes de déchets plastiques se retrouvent dans les océans.
A eux seuls, ils tuent tous les ans près d'un million d'oiseaux marins, une centaine de milliers de mammifères marins et d'innombrables poissons.

Selon l'ONU, "si rien n'est fait et si on continue à ce rythme, il y a aura plus de débris plastiques que de poissons dans les océans d'ici à 2050".te le chercheur.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.