Hi-Tech

Archéologie : Des plongeurs-archéologues explorent une épave d'un bateau néerlandais du 18e siècle

Publié par DKnews le 19-08-2017, 16h11 | 12
|

Des plongeurs-archéologues ont annoncé vendredi avoir commencé à explorer l'épave d'un bateau néerlandais, qui a sombré au large des côtes anglaises en 1740, découvrant des chaussures en cuir, de l'argent et des os de membres de l'équipage.

Le Rooswijk était un navire de la Compagnie des Indes orientales en route pour Batavia (aujourd'hui Jakarta, en Indonésie) lorsqu'il a heurté les récifs de Goodwin Sands, au large du Kent (sud-est de l'Angleterre) avec environ 300 personnes à bord et une grande cargaison de pièces et lingots en argent.

Après la découverte de l'épave en 2005, la majorité des objets précieux ont été retirés mais une fouille complète est en cours, les spécialistes craignant que les restes du navire soient détruits par le déplacement des sables et les courants. Les restes de certains membres d'équipage qui ont péri ont été découverts à 26 mètres de profondeur avec des pièces, des chaussures en cuir, une lampe à huile, des bouteilles en verre, des cruches en étain, des cuillères et des poignées de couteaux décorées.

"C'est un instantané d'un moment passé", a commenté Alison James, une archéologue marine de l'agence culturelle historique d'Angleterre tandis qu'un de ses collègues évoquait un "Pompéi sous-marin". Parmi les objets découverts figurent également des coffres de marins en bois qui vont être radiographiés pour voir ce qu'ils contiennent.

L'épave est légalement sous la protection du gouvernement britannique bien que les recherches soient menées et financées par le gouvernement néerlandais qui est donc propriétaire des objets découverts.

Il s'agit des recherches les plus importantes jamais menées sur un navire de la Compagnie des Indes orientales qui en a perdu au total 250 et dont seulement un tiers ont été localisés.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.