Hi-Tech

Après 99 ans, la "Grande éclipse" totale a tenu ses promesses aux Etats-Unis

Publié par DKnews le 22-08-2017, 16h05 | 10
|

Pendant plus de 90 minutes, des millions d'Américains ont communié avec le Soleil lundi, à l'occasion de la "Grande éclipse" solaire totale, la première à traverser les Etats-Unis en 99 ans.

A 18H48 GMT, le Soleil a réapparu derrière la Lune à Charleston, en Caroline du Sud, dans le sud-est du pays. C'était la dernière étape de l'éclipse avant qu'elle ne disparaisse du continent américain.

A 17H16 GMT, l'astre solaire avait commencé à être caché par la Lune dans l'Oregon, dans le nord-ouest du pays. Le début de l'éclipse avait été accueilli par les applaudissements et les cris réjouis de milliers de spectateurs.

Aux quatre coins du pays, même là où l'éclipse n'était que partielle, télescopes et appareils photo étaient de sortie. A Washington, Donald Trump a observé le phénomène avec sa femme Melania depuis le balcon Truman de la Maison Blanche. Pendant un très rapide moment, il a levé les yeux au ciel sans lunettes avant que quelqu'un ne lui crie de les remettre.

L'éclipse totale du Soleil a plongé les spectateurs dans l'obscurité pendant légèrement plus de deux minutes. Elle a été visible depuis une bande de 113 kilomètres de large, pour devenir la première à traverser le continent américain depuis 1918.

Douze millions d'heureux élus, vivants dans ce couloir privilégié, étaient aux premières loges pour observer le spectacle. Ils étaient rejoints depuis plusieurs jours par des millions de touristes et d'amateurs qui se sont massés sur cette diagonale.

En Caroline du Sud, où on a longtemps craint que les nuages ne viennent gâcher la fête, les visiteurs priaient pour que le temps soit clément. "Tant pis si on ne voit pas l'éclipse, elle nous a permis de mettre une épingle sur la carte", et de voyager, philosophait dans la matinée Nick Willder, un Britannique âgé de 59 ans.

Le ciel a finalement été avec eux, et à Charleston, où des milliers de personnes s'étaient acheminées plus tôt dans la journée vers le bord de mer, les spectateurs ont bien été les derniers à en profiter.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.