Santé

Selon une étude : Un anti-cholestérol a réduit la mortalité de 28% chez les hommes

Publié par DKnews le 08-09-2017, 14h59 | 11
|

Les résultats publiés mercredi de la plus longue étude de ce type jamais effectuée révèlent qu'un anti-cholestérol a permis de réduire de 28% le risque de mortalité chez des hommes sans maladie cardio-vasculaire apparente mais avec un taux élevé de ce «mauvais» lipide.

L'étude est basée sur des données recueillies pendant vingt ans, provenant d'un essai clinique effectué sur 5.529 hommes. Il avait pour but de mesurer les effets des statines, des anti-cholestérol, comparativement à un placebo.

Quelque 2.560 d'entre eux avaient au début de l'étude un taux de cholestérol LDL supérieur à 190 milligrammes/décilitre de sang mais sans signe apparent de pathologie coronarienne. Un taux normal de LDL doit être inférieur à 100 mg/dl.

Les chercheurs ont déterminé que les hommes ayant pris une statine --40 mg par jour de  pravastatine (Pravachol)-- ont abaissé de 27% le risque de maladie cardio-vasculaire et de 28% celui de décéder de cette pathologie comparativement à ceux traités avec un placebo. Le risque d'infarctus ou d'accident vasculaire cérébral a également été réduit de 25%.

Enfin, le risque de décéder de toutes causes pendant cette période de vingt ans, était 18% moins élevé chez les sujets qui ont pris une statine. «Pour la première fois, nous avons montré que les statines réduisent le risque de mortalité dans ce groupe de la population qui paraissait généralement en bonne santé à l'exception de taux très élevés de LDL», a souligné le professeur Kausik Ray de l'Imperial College School of Public Health à Londres, l'un des principaux auteurs de cette étude parue dans la revue américaine Circulation.

«Ces résultats justifient les recommandations actuelles de traiter ce groupe avec des statines», a-t-il ajouté. Selon le professeur Ray, «il s'agit des indications les plus solides à ce jour que les statines réduisent l'incidence des maladies cardio-vasculaires et la mortalité en résultant chez les hommes avec un taux élevé de mauvais cholestérol».

Les participants à l'étude étaient âgés de 45 à 64 ans. Pendant les cinq années initiales de l'essai clinique, ils ont pris de la pravastatine ou un placebo. Les quinze années restantes, ils ont été suivis par leurs médecins traitants.

|

Brûlures mode d'emploi

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.