Sports

Ligue 1 Mobilis - JS Kabylie : "Abdelhamid Sadmi a les pleins pouvoirs et toute notre confiance" (Directoire)

Publié par DKnews le 08-09-2017, 17h26 | 9
|

Le nouveau Président du directoire de la jeunesse sportive de Kabylie (JSK), Abdelhamid Sadmi "a les pleins pouvoirs et toute notre confiance pour gérer le club et agir dans son intérêt", a déclaré jeudi Malik Azlef, membre du directoire des Cannaris.

S'exprimant à l'issue d'une Assemblée générale du comité de surveillance de la JSK, installé le 7 août dernier pour préparer la succession de l'ancien président de la JSK, Mohand Chérif Hanachi, M. Azlef a ajouté que les membres du comité de surveillance font confiance à Sadmi pour redresser la situation du club et lui permettre de retrouver ses lettres de noblesse.

En plus de Sadmi, désigné comme président, le directoire est composé également de Nassim Ben Abderrahmane, Malik Azlef, et Meftah Hanine, alors que le comité de surveillance est désormais présidé par Mohamed Zaghdoud. A propos de l'absence à l'AG de jeudi de Mr Mohand Chérif Hanachi, qui a fait l'objet d'un retrait de confiance par le Conseil d'administration en août dernier, M. Azlef a indiqué qu'une "convocation lui a été adressée par le comité de surveillance", mais qu'il "ne s'est pas présenté".

Interrogé sur l'ouverture du capital de la JSK, ce même responsable a rappelé, sans trop s'étaler sur le sujet, que les membres du directoire, du comité de surveillance, ainsi que le club sportif amateur (CSA, qui détient 75 % des actions de la SPA-JSK), "sont tous actionnaires".

"Notre but est de redresser la situation du club et nous avons répondu à l'attente des supporters et des citoyens qui ont revendiqué un changement à la tête de la JSK" a-t-il insisté.

S'agissant de l'investisseur italien, Cavallo, qui a exprimé son intérêt pour la JSK, M. Azlef a indiqué qu'il est "prévu de signer un contrat de partenariat" avec lui.

Dans une courte déclaration à la presse M. Sadmi, l'ancien défenseur international, a affirmé qu'il s'attèlera "a rassembler la famille de la JSK tout en restant fidèle aux supporters", en ajoutant avoir "besoin de l'aide de tous", pour mener à bien sa mission.

Des dizaines de supporters, rassemblés devant le siège de la JSK, situé dans la nouvelle ville de Tizi-Ouzou, ont longuement applaudie le président du directoire en qui, ils disent placer de grands espoirs, dans la quête de redresser la situation du club le plus titré d'Algérie, et qui pendant la saison écoulée avait frôlé la relégation en Ligue 2.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.