Régions

Rentrée scolaire Ain Defla : «Toutes les commodités étaient prêtes pour accueillir les élèves»

Publié par Salim Ben. le 09-09-2017, 15h11 | 15
|

Avec la réception de trois nouveaux CEM, un Lycée, 15 classes scolaire et deux cantines scolaires, ainsi que deux nouvelles salles de sport, la rentrée scolaire 2017/2018 dans la wilaya d'Ain Defla se présente sous de bons auspices.

A l'occasion de la nouvelle rentrée scolaire, le wali Benyoucef Aziz s'est rendu au cours de la semaine passée dans la commune de Miliana pour inaugurer le nouveau lycée Mustapha Ferroukhi, qui a bénéficié d'un aménagement, ainsi que le nouveau CEM d'Ain Torki et celui de Adja a Khemis Miliana et un autre CEM a Zedine.

Cette rentrée scolaire  2017/2018 accueillie avec beaucoup de satisfaction par les élèves et leurs parents qui ne verront plus leurs enfants faire de longues distances ou encore se déplacer par bus pour aller à leurs cours.

Ces nouvelles structures ont ouvert leurs portes cette année ce qui réduira grandement la pression dans les structures existantes tout en offrant de bonnes conditions d'accueil aux élèves, aux enseignants ainsi qu'au personnel administratif. Selon Mr Tebboune Mahmoud Fawzi, directeur de l'éducation d'Ain Defla, « Plusieurs établissements scolaires ont bénéficié des annexes et extension, cantines scolaires et nouvelles salles de sport, et salles de cours, ce qui permettra aux élèves de suivre leur lecons dans des bonnes conditions » « L'ensemble des infrastructures réalisées ou en cours de réception viendront apporter un plus aux élèves et enseignants en matière de conditions d'accueil mais ont, aussi, été réalisées en prévision de la future demande qui sera induite par la livraison des nombreux programmes de logements en cours de réalisation dans la wilaya». Explique le Wali.

« Une grande satisfaction des parents et leurs enfants »

       Les responsables de la wilaya ont anticipé cette demande en inscrivant, ces dernières années, le maximum d'infrastructures en tenant compte, bien sûr, de la carte scolaire mais surtout en veillant à rétablir l'équilibre entre les quatre côtés de la wilaya.

Pour les établissements scolaires, la wilaya compte 429 écoles primaires, 110 CEM et 50 lycées. Cette année verra la rentrée de 103.834 élèves au primaire, 68.555 élèves au CEM et 25.656 élèves au secondaire, qui seront encadrés par 16362 fonctionnaires dont 10561 enseignants.

La wilaya d'Ain Defla a bénéficié de 219.000.000.00 DA pour la prime de solidarité au profit de 73.000 élèves nécessiteux. Selon les responsables de la DE, 80% des dossiers déposés au niveau de la direction de l'éducation. 40 unités de dépistage existent sur le territoire de la wilaya dont 14 au niveau du secteur sanitaire.

Pour la solidarité 6000 cartables ont distribués aux élèves nécessiteux et 100.000 élèves bénéficieront des repas chauds. Le taux de distribution du livre scolaire est à 60%.

La préparation de la rentrée scolaire a été bien menée puisque plusieurs conseils de wilaya lui ont été consacrés et plusieurs autres réunions ont eu lieu pour étudier, dans le détail, l'ensemble des problèmes et contraintes et permis de faire le point sur plusieurs aspects dont celui lié à la distribution des trousseaux scolaires, de la prime scolaire, la disponibilité et la distribution des livres sans oublier le transport scolaire. Il faut noter qu'une grande satisfaction a été signalée chez les parents et leurs enfants.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.