Société

Séisme au Mexique : 61 morts

Publié par DKnews le 09-09-2017, 15h22 | 14
|

Le bilan du séisme de magnitude 8.2 qui a   frappé dans la nuit de jeudi à vendredi le sud du Mexique est passé à 61  morts, ont annoncé les autorités mexicaines.

Secouristes, militaires et policiers s'efforçaient inlassablement vendredi  de retrouver des survivants du séisme qui a fait au moins 61 morts et plus  de 200 blessés dans le sud du Mexique.

Un précédent bilan faisait état de 58 morts. L'épicentre du plus fort tremblement de terre survenu dans ce pays en un  siècle, d'une magnitude de 8,2, était situé dans le Pacifique, à environ  100 kilomètres au large de la localité de Tonala, sur la côte de l'Etat du Chiapas, selon le centre géologique américain USGS. Mais c'est l'Etat d'Oaxaca (sud) qui a été le plus affecté par cette  secousse, avec 46 morts, dont au moins 17 pour la seule localité de  Juchitan,  où des victimes pourraient être toujours coincées sous les édifices  effondrés.

Le Président décrète un deuil national de trois jours

Le Président mexicain Enrique Pena Nieto a  décrété un deuil national de trois jours à partir de ce samedi suite au  puissant séisme de magnitude 8,2 qui a frappé le Sud du Mexique dans la  nuit de jeudi à vendredi, faisant au moins 61 morts, selon un dernier  bilan.

Le Président mexicain, qui s'exprimait lors d'une visite à l'une des  régions les plus affectées par ce tremblement de terre, la ville de  Juchitan (l'Etat de Oaxaca), a annoncé que le 7 septembre de chaque année  sera un jour de deuil national avec la mise en berne des drapeaux, en  mémoire des victimes. Les autorités ont enregistré 45 victimes à Oaxaca (dont 36 à Juchitan), 12  au Chiapas et 4 à Tabasco, a indiqué le Président Pena Nieto, affirmant que  ce chiffre n'est pas définitif.

L'épicentre a été localisé à 123 km au sud-ouest de la ville de  Pijijiapan, près du Guatemala, à une profondeur de 33 km. Il s'agit du plus  fort séisme jamais enregistré dans le pays depuis 1934.

Le séisme a été ressenti jusqu'à la capitale, Mexico, où les habitants ont  fui les maisons pour se réfugier dans la rue tandis que la protection  civile mexicaine signalait des coupures d'électricité dans certains  quartiers.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.