Monde

Iran-Etats Unis : L'Iran respectera l'accord sur le nucléaire même si les Etats-Unis se retirent du traité

Publié par DKnews le 09-09-2017, 16h11 | 4
|

L'Iran respectera le traité international sur le nucléaire conclu avec les grandes puissances mondiales même si les Etats-Unis décident de se retirer de cet accord, a annoncé le directeur de l'Organisation de l'énergie atomique d'Iran (OEAI), cité samedi par Press TV. "Si les Etats-Unis se retirent de l'accord, mais les autres pays respectent leurs engagements - à savoir le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, la Chine et la Russie - alors l'Iran respectera probablement les engagements liés à l'accord", a affirmé vendredi Ali Akbar Salehi.

"Je pense que nos partenaires dans le cadre de ce traité ont plus à perdre que nous" si l'accord est abandonné, a souligné M. Salehi.

"Les Etats-Unis tentent d'envenimer l'environnement des affaires, pour dissuader les grandes banques et les compagnies de travailler avec l'Iran", a expliqué M. Salehi, faisant référence aux pressions sur de nouvelles sanctions contre l'Iran.

"Cela permet de jouer sur la peur, mais en réalité ils ne peuvent pas faire grand chose", a ajouté M. Salehi.

Le directeur de l'OEAI a affirmé que le refus américain de lever les sanctions contre Téhéran est une "violation significative" de l'accord.  Mercredi, le président iranien, Hassan Rohani, a annoncé que l'Iran ne violerait jamais l'accord sur le nucléaire conclu avec la communauté internationale. M. Rohani a indiqué que cet accord signé en 2015, aussi connu sous le nom de Plan d'action global conjoint (JCPOA), était un important accord international.

"Après la mise en oeuvre du JCPOA, nous ne devrions pas accepter les violations", a souligné M. Rohani. Le président a tenu à rappeler que l'Agence internationale de l'énergie atomique avait confirmé l'engagement de l'Iran au respect de cet accord à plusieurs reprises, alors que les Etats-Unis n'avaient pas pleinement respecté cet accord.

"Les Etats-Unis tentent de mener une campagne médiatique contre la coopération internationale", a affirmé M. Rohani, ajoutant que Téhéran ne ménage pas ses efforts pour garantir la stabilité et la sécurité dans la région.

Suite aux sanctions économiques récemment imposées à l'Iran par le gouvernement du président américain Donald Trump, certains observateurs craignent que les Etats-Unis ne se retirent de l'accord nucléaire iranien.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.