Le mouvement Ennahdha appelle à assurer «toutes les garanties politiques et juridiques» pour l'organisation des élections locales

Publié par DKnews le 09-09-2017, 17h56 | 14

Le mouvement Ennahdha a appelé vendredi à Alger, par le biais de son secrétaire général, Mohamed Douibi à assurer «toutes les garanties politiques et juridiques» pour l'organisation des élections locales prévues le 23 novembre prochain.

M. Douibi a indiqué à l'ouverture des travaux de la commission nationale de sa formation, chargée de la préparation des prochaines élections que ces garanties sont à même de «consacrer la transparence et l'intégrité totale dans les différentes étapes de cette échéance électorale».

Concernant le plan d'action du gouvernement adopté récemment par le Conseil des ministres, M. Douibi a affirmé «nous avons tous besoin aujourd'hui d'une volonté politique forte et sincère pour l'application des objectifs du plan d'action du gouvernement», soul ignant que pour «rétablir la confiance entre les citoyens et les institutions de l'Etat il est impératif de joindre les actes à la parole».

M. Douibi a en outre souligné l'importance de «moderniser le système financier et bancaire et d'introduire le système financier islamique», soulignant la nécessité de «prévoir cette clause dans l'amendement de la nouvelle loi sur la monnaie et le crédit».

Au plan social, il a plaidé pour «l'ouverture d'un large dialogue afin de débattre des réformes relatives au système éducatif et plus précisément du renouvellement des programmes d'enseignement».

Le mouvement Ennahdha a dénoncé par ailleurs, les crimes commis contre les musulmans de Birmanie, appelant la nation musulmane et la communauté internationale à mettre immédiatement un terme à leurs souffrances.