Coopération

Algérie-OCI : Hadjar présente les propositions de l'Algérie pour renforcer la coopération entre les pays de l'OCI sur la promotion de l'utilisation des sciences et des technologies

Publié par DKnews le 09-09-2017, 18h11 | 11
|

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la  Recherche scientifique, Tahar Hadjar a présenté samedi dans la capitale  Astana (Kazakhstan) les propositions de l'Algérie concernant le  renforcement de la coopération entre les pays de l'Organisation de la  coopération islamique (OCI) dans les domaines d'utilisation des sciences et  des technologies, a indiqué un communiqué du ministère.

Lors d'une rencontre préparatoire au premier sommet de l'OCI consacrée aux  sciences et aux technologies qu'abritera la capitale Astana les 10 et 11  septembre, M. Hadjar, en sa qualité de représentant du président de la  République, Abdelaziz Bouteflika, a présenté devant les ministres des pays  membres les propositions de l'Algérie concernant le "renforcement de la  coopération entre les pays de l'OCI dans le domaine de la biotechnologie,  des énergies renouvelables, des ressources en eau, des sciences spatiales,  des technologies de l'information, de la santé et de l'environnement, de la  concurrence et de l'innovation en économie moderne".

Le ministre a évoqué plusieurs thèmes liés à "la promotion de  l'utilisation des sciences et des technologies dans le cadre d'une approche  complémentaire pour améliorer la qualité de vie, l'environnement et le  développement durable pour les générations actuelles et futures". 

"L'explosion des connaissances et ses impacts économiques et culturels à  l'ère du rapprochement numérique et de la révolution des communications  mettent l'accent sur la nécessité d'une dynamique nouvelle dans le cadre du  contexte international actuel", a-t-il précisé, ajoutant que "la promotion  de l'utilisation des sciences et des technologies dans le cadre d'une  approche complémentaire est le garant d'une meilleure qualité de vie, d'un  environnement sain et d'un développement durable pour les générations  actuelles et futures". 

Cette approche a été adoptée par l'Algérie sous la conduite du président  de la République, M.  Abdelaziz Bouteflika pour "réduire le fossé entre  notre pays et les pays développés". 

Il a insisté sur l'impératif d'élaborer des contenus scientifiques et de  recherches polyvalents pour le règlement des problèmes complexes", appelant  les pays de l'OCI à établir des partenariats communs ainsi qu'avec la  communauté internationale pour assurer un environnement approprié pour le  développement et la promotion des sciences, des technologies et de  l'innovation".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.