Qualif/Mondial-2018: procéder avec Zetchi à une évaluation approfondie sur l'élimination de l'EN

Publié par DKNews le 12-09-2017, 13h48 | 10

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, a souligné dimanche à Alger sa détermination à procéder avec le président de la Fédération algérienne de football (FAF) à une évaluation objective et approfondie en vue de tirer les enseignements de l'élimination de l'équipe algérienne de la course au mondial-2018.

Le ministre qui s'exprimait à la clôture de la 1ere édition de la compétition "Sumer Playoffs 2017" qui s'est déroulée du 7 au 11 septembre à la salle Harcha Hacène (Alger), s'est dit "déçu" de l'élimination des "verts" de la course au mondial 2018, affirmant avoir demandé au président de la FAF, Kheireddine Zetchi de procéder à une évaluation approfondie et objective sur cette question.  

"Je lui est également demandé de parler aux joueurs et au staff technique pour tirer les leçons et préparer une équipe à même d'honorer l'Algérie lors des prochaines compétitions", a déclaré le ministre. 

Et d'ajouter "il ne faut pas faire dans la précipitation. M. Zetchi est appelé actuellement à évaluer la situation de l'équipe nationale car il en est responsable, d'autant que le ministère lui avait apporté soutien et facilitations pour mener à bien sa mission". 

L'Algérie rappelle-t-on occupe la 4eme et dernière place du groupe B avec un seul point. 

Pour ce qui est du staff technique conduit par l'Espagnol Lucas Alcaraz, le ministre de la Jeunesse et des Sports a indiqué que "Alcaraz a dirigé seulement quelque rencontres. Nous ne lui avons pas demandé de qualifier l'Algérie au mondial de Russie mais notre objectif était de remporter ces rencontres, car si nous faisons appel à un entrainer c'est pour remporter des rencontres et du moment que ce-dernier a échoué, les supporters de l'équipe nationale sont en droit de se poser des questions sur cette élimination, d'où la nécessité pour le staff technique et les responsables de la fédération d'apporter des éclaircissements sur ce sujet."