Actualité

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, l’a affirmé : Conjoncture économique : Le message d'espoir et de sérénité du gouvernement "est réaliste"

Publié par DKnews le 13-09-2017, 16h09 | 19
|

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a affirmé mercredi à Alger que "le message d'espoir et de sérénité politique" adressé par le gouvernement au peuple algérien en cette conjoncture économique difficile, est un message "réaliste".

"J'adresse aux Algériens un message d'espoir et de sérénité politique reposant sur des bases réalistes que nous aurons l'occasion d'expliquer ultérieurement", a indiqué M. Ouyahia dans une déclaration à la presse au lendemain de sa réunion avec les chefs des partis de la majorité parlementaire consacrée à l'examen des grands axes du Plan d'action du gouvernement.

Soulignant que "l'Algérie jouit aujourd'hui d'une liberté d'expression rare et évolue en tant que pays en développement avec ses difficultés et ses succès sous la conduite du Président Abdelaziz Bouteflika", le Premier ministre a ajouté que "la politique éclairée tracée par le Chef de l’État a permis de trouver une sortie à l'impasse financière qu'a connu le pays et partant, poursuivre le processus de développement et préserver la politique sociale, la justice sociale et la solidarité nationale".

Après avoir rappelé que l'Algérie a opté depuis plus de vingt ans pour le pluralisme politique et dispose aujourd'hui d'institutions élues représentatives, M. Ouyahia a souligné que "c'est l'un des rares pays dans le monde dont le parlement est composé de 35 partis politiques". Cette diversité, est une richesse pour l'Algérie, a-t-il estimé.

Pour le Premier ministre, le débat politique sur la conjoncture économique difficile que traverse le pays et les tentatives d'exacerbation du climat politique s'expliquent par l'approche des échéances électorales, ajoutant que "certains saisissent l'occasion pour leurs précampagnes électorales".

Évoquant le Plan d'action du gouvernement, qui sera exposé dimanche prochain devant les députés de l'Assemblée populaire nationale (APN),  M. Ouyahia a affirmé que l'objectif premier de ce texte "très riche est de parachever la mise en œuvre du programme du Président Bouteflika, plébiscité par le peuple en 2014", saluant les étapes franchies sur la voie de sa concrétisation durant les trois dernières années et demi à travers le nouveau modèle de croissance approuvé en Conseil de ministres en 2016, la politique de rétablissement des équilibres financiers internes et l'orientation donnée en juin dernier par le président de la République pour promouvoir le financement non conventionnel, objet d'un projet de loi qui sera soumis à l'APN.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.