Santé

Algérie/Rhumatologie : Appel à inclure les maladies rhumatismales dans la liste des maladies indemnisées par la CNAS

Publié par DKnews le 07-10-2017, 15h57 | 13
|

La spécialiste en rhumatologie au CHU spécialisé  de Douera, le Pr Chafika Houichat, a mis l'accent vendredi sur la nécessité  d'inclure les maladies rhumatismales dans la liste des maladies indemnisées  par la Caisse nationale des Assurances sociales (CNAS).

La spécialiste a indiqué en marge du 13e congrès de la Société algérienne  de rhumatologie, que 23 pc des femmes de plus de 50 ans sont atteintes de  gonarthrose (arthrose du genou) et 26 % d'entre elles souffrent de  rhizarthrose (arthrose des doigts). Elle a appelé à une bonne prise en  charge de cette maladie avant qu'elle ne devienne invalidante, et à son  inclusion dans la liste des maladies indemnisées par la sécurité sociale.

S'agissant de l'ostéoporose, la spécialise a fait savoir que le taux  d'atteinte chez la même tranche d'âge dépasse les 30 %, ce qui nécessite  une meilleure prévention et sensibilisation pour éviter d'éventuelles  complications, notamment les fractures.

Pour une prévention précoce de ces maladies, le président de la Société  algérienne de rhumatologie, le professeur Hachemi Djoudi, a préconisé un  régime alimentaire équilibré et une activité sportive régulière dès  l'enfance.

Il a par ailleurs indiqué que 90 % des femmes algériennes souffraient d'un  déficit en vitamine D, en raison notamment d'une exposition insuffisante au  soleil.  

Le professeur Hans Didier du CHU de Lausanne (Suisse) a indiqué que des  appareils de densitométrie osseuse très performants sont développés, qui  permettent de mesurer avec précision la solidité du squelette notamment  chez la femme ménopausée, citant les recherches effectuées au niveau de  l'hôpital dans le domaine de la microarchitecture de l'os, en vue d'établir  un diagnostic en un temps record.

Le spécialiste suisse a insisté sur la prévention, un régime alimentaire  sain et équilibré et la pratique d'un sport  dès le jeune âge, pour préserver la solidité osseuse et réduire le risque  de fractures répétées lors de la vieillesse.

Il a estimé nécessaire de continuer à prendre le traitement en cas de  maladies rhumatismales, en vue d'éviter d'éventuelles complications,  ajoutant qu'une femme sur trois, âgée de 50 et plus, est exposée à des  fractures notamment au niveau de la hanche et que 20 à 30 % de ces  fractures provoquent la détérioration de l'état de santé des malades et  entrainant la mort.

Il a appelé au dépistage de l'arthrose, qualifiée de "maladie insidieuse",  qui n'apparait qu'après détérioration de l'os, ce qui influe négativement  sur la vie des patients.  

Cette rencontre scientifique de trois jours, consacrée à la formation et à  la formation continue permettra aux spécialistes d'échanger les expériences  et les vues et de s'enquérir des dernières découvertes scientifiques en  matière de rhumatologie.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.