Régions

Naama: Plusieurs opérations de lutte contre la désertification de 2010 à 2016

Publié par DKnews le 08-10-2017, 16h22 | 11
|

Plusieurs opérations dotées d'une enveloppe de 817 millions DA ont été réalisées de 2010 à 2016 dans la wilaya de Naama dans le cadre de la lutte contre la désertification et le soutien des éleveurs de bétail et des petits agriculteurs, a-t-on appris de la conservation des forêts.

Ces actions financées par le Fonds national de développement rural (FNDR) visent à relancer l’activité pastorale dans la région qui a eu un impact positif sur les agriculteurs et les éleveurs ayant bénéficié d'unités d’énergie solaire, de brise vent et de bétail, a indiqué le chef de bureau de suivi des programmes de renouveau rural à la conservation des forêts, Abdelwahed Aggoune.

Ces projets destinés à soutenir des agriculteurs et éleveurs directement concernent la distribution de 720 unités d’énergie solaire (coût de 148 millions DA), de petites unités d’élevage (661 têtes ovines, 303 têtes bovines, 26 ruches pleines), soit 141 millions DA, en plus de 300.000 arbres fruitiers pour l’intensification de l’oléiculture.

Le restant des projets a été concentré sur le reboisement pour réduire l’avancée du sable et lutter contre la désertification menaçant de vastes superficies de steppes dans la wilaya et par conséquent la biodiversité dans les communes du sud des hauts plateaux de l’ouest du pays.

Ces programmes ont permis la plantation de 175 hectares d'arbres forestiers (16 millions DA), des brise-vent sur 1350 kilomètres (40 millions DA), l’aménagement de 35 km de pistes (29 millions DA) et la fixation des dunes sur une superficie de 250 ha pour un montant de 35 millions DA, a-t-on indiqué.

Une superficie de 3.000 ha a été consacrée aux réserves pastorales (9 millions DA), en plus de la réalisation d’ombrages sur 15 ha (2,5 millions DA), la plantation pastorale sur une surface de 585 ha (37 millions DA) et de travaux de protection du sol et de correction torrentielle sur 19.555 mètres cubes (78 millions DA), a-t-on ajouté.

La conservation des forêts a également signalé que les projets de soutien et de développement des zones rurales nécessitent la collaboration de tous les secteurs dont ceux de l’agriculture, des forets, de l’entreprise publique de génie rural, du haut commissariat aux steppes et de l’inspection vétérinaire, pour assurer un accompagnement et un encadrement  technique adéquat, une vulgarisation et une formation et orientation des éleveurs et des agriculteurs, en plus du suivi permanent des projets.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.