Histoire

Bechar : Création d'une banque de données sur le patrimoine matériel

Publié par DKnews le 08-10-2017, 16h50 | 5
|

Une banque de données sur le patrimoine matériel  vient d’être créée par le secteur de la culture de la wilaya de Bechar, sur  la base d’une vaste opération d’inventaire de ce patrimoine, a-t-on appris  dimanche auprès de la direction locale du secteur.

La création de cette banque de données est un moyen de suivi et de  protection de la déperdition d’une centaine de sites et espaces d’une  réelle valeur historique, comme c’est le cas des 129 ksour et autres sites  historiques et archéologiques inventoriés à travers les 21 communes de la  wilaya, a-t-on précisé.

L’opération, menée par des experts de l’office national de gestion et  d’exploitation des biens culturels protégés (ONGEBCP), a permis aussi le  rajout à la liste de trois (3) autres sites à classer au registre du  patrimoine national matériel, à savoir les ksour de Wakda dans la commune  de Bechar, et ceux d’El-Ouata et Igli dans les communes éponymes, a-t-on  signalé.

L’on compte actuellement trois sites classés au patrimoine national, à  savoir les ksour de Kenadza, Béni-Abbes et Taghit, tandis que le schéma de  protection des stations de gravures rupestres de la région de Taghit (97 km  au sud de Bechar) est en voie d’être approuvée par les instances nationales  pour sa concrétisation, selon la même source.

Ainsi, et dans le cadre de la constitution de cette banque de données et  d’informations sur le patrimoine matériel de la région, 129 ksour et sites  historiques et archéologiques ont été recensés et inventoriés pour les  besoins aussi des recherches scientifiques et surtout de protection et de  pérennisation, a-t-on ajouté à la direction de la Culture.

Outre cette initiative, une opération de sensibilisation de la population  sur la nécessité de dons et dépôt de pièces historiques, est lancée par la  direction de la Culture, pour l’enrichissement du musée de la wilaya,  réalisée depuis plus de cinq années dans le but de son ouverture et de la  mise en valeur de la connaissance, de la compréhension et de la gestion du  patrimoine naturel, archéologiques, historique et culturel de la région,  a-t-on fait savoir à la direction de wilaya du secteur.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.