Monde

Irak-Kurdistan : Baghdad annonce de nouvelles sanctions contre le Kurdistan

Publié par DKnews le 09-10-2017, 17h06 | 7
|

De nouvelles mesures de rétorsion économiques et judiciaires contre le Kurdistan irakien ont été décidées par Baghdad après le référendum deux semaines après une victoire massive du «oui» lors de cette consultation d'indépendance jugée illégale par le gouvernement fédéral, a indiqué un communiqué.

«Le Conseil de la sécurité nationale, présidé par le Premier ministre Haider al-Abadi et composé de quelques ministres, a annoncé de nouvelles sanctions touchant le portefeuille de la région autonome, déjà coupée du monde avec l'arrêt des vols internationaux et les menaces turques et iraniennes de fermer les frontières au commerce pétrolier», selon le communiqué.

«La Commission en charge de la surveillance financière enquête sur les revenus du pétrole et sur les responsables kurdes qui pourraient les avoir accaparés.

«Les corrompus seront débusqués et les fonds récupérés», prévient le Conseil dans le texte.
Par ailleurs, la justice a été saisie du cas des «fonctionnaires du Kurdistan ayant participé à l'organisation du référendum en contravention des décisions de la justice fédérale».

«Une liste de noms a été établie et des mesures judiciaires ont été prises à leur encontre», poursuit la même source.

Les autorités fédérales, qui exigent de reprendre le contrôle des frontières et des aéroports du Kurdistan, réclament aussi de reprendre la main sur les compagnies de téléphonie mobile, dont deux des plus importantes d'Irak sont basées au Kurdistan.

Le Conseil réitère en outre «son appel à Ankara et Téhéran à ne traiter qu'avec le gouvernement
central la question des postes-frontières et de les fermer jusqu'à ce que leur administration soit remise aux mains du gouvernement central».  L'Irak presse en outre les deux pays de «cesser tout commerce, notamment d'hydrocarbures, avec la région autonome car cette question ne doit être traitée qu'avec le gouvernement central».

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.