Coopération

Algérie-Russie - Le Premier ministre russe Dmitry Medvedev : «Pour un partenariat dynamique et élargi à divers secteurs»

Publié par DKnews le 09-10-2017, 18h40 | 16
|

La Russie et l'Algérie comptent imprégner une nouvelle dynamique à leur partenariat économique, en élargissant le champ de coopération bilatérale à travers la signature de contrats dans divers secteurs d'activités, a indiqué le Premier ministre russe Dmitry Medvedev qui effectue lundi une visite en Algérie.

«Nous envisageons de signer plusieurs accords de partenariat dans différents domaines. Nous avons la possibilité d’augmenter considérablement le volume des échanges dans les années à venir grâce à de nouveaux secteurs de travail que nous examinons activement aujourd’hui», a déclaré M. Medvedev à l'APS, à la veille de son déplacement en Algérie (Lire l'intégral sur www.aps.dz).

Rappelant que le volume des échanges russo-algériens a doublé l’année dernière pour atteindre près de 4 milliards de dollars, le Premier ministre russe a estimé que «c’est déjà assez bien, mais il nous faut progresser davantage (...) je suis certain que nos pays ont le même intérêt à développer leur partenariat dans plusieurs domaines. Nous en avons les possibilités». Les deux parties examineront en effet de nouvelles branches de partenariat, à inclure ou à renforcer davantage dans le programme de partenariat.

M. Medvedev cite le secteur énergétique nucléaire, l'industrie agroalimentaire, l'extraction de ressources, le transport maritime, les hautes technologies et de l’espace, le bâtiment et l'industrie pharmaceutique.

S'agissant de la coopération dans le secteur énergétique nucléaire, Medvedev indique qu'«une base juridique solide a été créée dans ce domaine. Si l’Algérie décidait de créer une industrie nucléaire nationale, nous serions prêts à offrir nos technologies et nos solutions techniques (...) Nous sommes également prêts à étudier des projets concernant la production d’électricité +propre+ par les installations éoliennes ou solaires».

Sceller un partenariat multi-sectoriel

Une coopération plus active dans le secteur de l'industrie agroalimentaire pourrait avoir une «influence positive sur notre balance commerciale», a poursuivi M. Medvedev qui s'est félicité, par ailleurs, de la coopération active dans le domaine énergétique où «plusieurs projets rencontrent un vrai succès dans le secteur pétro-gazier».

«La Russie et l’Algérie sont des exportateurs importants de gaz vers l’Europe. Ce fait nous aide à coopérer de manière concertée au sein des plates-formes internationales telles que le Forum des pays exportateurs de gaz, ou l’OPEP s’il s’agit du pétrole.

La Russie apprécie grandement ce dialogue et les possibilités de trouver des compromis», estime-t-il. Le partenariat économique peut être boosté à travers les forums économiques et le renforcement des liens d'affaires entre les opérateurs des deux pays, a fait remarquer M. Medvedev, estimant que de telles actions «posent les fondations de nouveaux projets conjoints, ce qui approfondit naturellement notre coopération». Dans ce contexte, le Premier ministre russe a rappelé «le rôle-clé» confié à la Commission intergouvernementale mixte algéro-russe de coopération commerciale, économique, scientifique et technique.

Celle-ci a tenu sa 8ème réunion en septembre dernier à Alger et a permis de définir des «projets de coopération dans les domaines de l’industrie, des transports, du bâtiment, de la géologie, de l’agriculture, de la santé publique, de la science, de l’espace et de l’informatique''.

Au niveau des milieux d’affaires, le Premier ministre russe a noté également l'apport du Conseil d’affaires russo-arabe et du Conseil d’affaires algéro-russe, dans le développement des échanges bilatéraux.

«Depuis des années, l’Algérie fait partie des partenaires commerciaux et économiques principaux de la Russie en Afrique et dans le monde arabe», a noté M. Medvedev, exprimant sa certitude que la coopération économique russo-algérienne se développera davantage dans les années à venir.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.