Actualité

Le ministre de l’Agriculture M.Bouazgui à partir de Mostaganem : «L’Algérie, sur le point d’atteindre l'autosuffisance en produits agricoles»

Publié par DKnews le 16-10-2017, 18h21 | 82
|

Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui, a indiqué lundi à Mostaganem que l’Algérie est sur le point d’atteindre l'autosuffisance en produits agricoles et que tous les moyens et les conditions sont favorables pour atteindre cet objectif.

"Nous sommes sur le point d’atteindre l’autosuffisance en produits agricoles concrétisée entre 70 et 75 % et nous allons parvenir à 100 %", a déclaré le ministre qui donnait le coup d'envoi des festivités officielles célébrant la Journée mondiale de l’alimentation et la Journée nationale de vulgarisation agricole abritées par la wilaya de Mostaganem.

Intervenant à l’université de Mostaganem en présence de la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia, de la ministre de l’Environnement et des Energies renouvelables, Fatima-Zohra Zerouati, et du représentant de l’Organisation mondiale de l’agriculture et de l’alimentation (FAO) en Algérie, Nabil Assaf, le ministre s'est dit convaincu que des investisseurs ont fait de l’agriculture une base et un moyen pour contribuer à la croissance économique, signalant que la valeur de la production agricole en Algérie est passée de 500 milliards DA en 2000 à 3.000 milliards DA actuellement.

"Ceci est une preuve d'existence d'une réelle richesse dans notre pays permettant de réduire la facture d’importation des produits agricoles", a affirmé M. Bouazgui, précisant que l'importation se limite aujourd'hui à trois ou quatre produits dont le blé, le lait et parfois les viandes.

"Ce qui a été réalisé et les résultats obtenus à ce jour par le secteur de l’agriculture est une véritable révolution qui a eu un impact positif en termes de produits agricoles", a indiqué le ministre, soulignant que le monde rural qui était à l'origine de l’exode vers les villes est aujourd'hui plus productif et dynamique grâce aux sommes importantes du secteur public débloqués pour être injectées dans le secteur agricole.

Abdelkader Bouazgui a indiqué que la politique de bonne gouvernance, décidée par le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, à travers tous les programmes réservés à l’agriculture depuis 2000, visent un seul objectif réaffirmé par le plan d’action du Gouvernement actuel qu'est le développement rural et l’autosuffisance.

Cette tendance est orientée vers l’encadrement, la facilitation, l'accompagnement et le soutien de toutes les initiatives et les investissements visant l’extension des terres agricoles, les périmètres irrigués, la diversification du produit agricole et l'exportation du surplus en cas d’autosuffisance, a-t-il résumé.

La cérémonie de célébration de cette journée a été marquée par la présence de représentants des entreprises nationales relevant des secteurs de l’agriculture, de la pêche, des ressources en eau, de la solidarité nationale, de l’environnement et d'universitaires de Mostaganem.

La FAO a honoré, pour la circonstance, des porteurs de projets et des entreprises ayant contribué au développement du secteur agricole.

Les festivités de deux jours se poursuivent par une visite à la ferme pilote "frères Benzaza", à Hassi Mameche, spécialisée en stockage et emballage de la pomme de terre destinée à l’exportation, ainsi qu'à la ferme "Boustane" spécialisée en arboriculture fruitière à Ain Nouissy et en ensemencement de bassins d’irrigation en poissons de Tilapia rouge.

Une journée technique sur la stratégie de développement agricole et de sécurité alimentaire en Algérie sera organisée à l’université de Mostaganem. Des communications seront animées par des experts d'instituts nationaux et étrangers sur, entre autres, les indices agricoles et leur impact à garantir la sécurité alimentaire et la contribution de la pêche à la sécurité alimentaire.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.