Economie

Ressources en eau : Le taux de remplissage du barrage de Beni Haroun estimé à 90%

Publié par DKNews le 05-11-2017, 17h41 | 118
|

Le barrage de Beni Haroun (Mila) enregistre, à ce jour, un taux de remplissage ‘’évalué à 90%’’, a affirmé, dimanche, à l’APS, le directeur d’exploitation de cet ouvrage hydraulique.

D’une capacité d’un (1) milliard de m3, le barrage de Beni Haroun qui alimente actuellement en eau potable les populations des wilayas de Mila, Constantine et Batna, emmagasine un volume de 900 millions de m3, a révélé M. Azzeddine Lemanaâ, qualifiant ce taux de ‘’rassurant’’ malgré le manque de pluviométrie.

Selon ce même responsable, la région de l’Est du pays ne devrait pas connaitre de stress hydrique grâce au barrage de Beni Haroun, soutenant, à ce propos, que cet ouvrage peut assurer les projets escomptés par les autorités pour ‘’les deux années à venir, même en l’absence de pluviométrie’’, s’agissant de l’alimentation en eau potable et de l’irrigation notamment.

M. Lemanaâ a rappelé, à ce titre, le projet d’irrigation de 40 000 hectares de terres agricoles à savoir les périmètres de Téléghma (Mila), de Chemora, Ain Touta (Batna) et Touffana (Khenchela), qui devrait être concrétisé d’ici ‘’la fin de l’année 2018’’, une fois que les travaux du tunnel de 6 km entre le barrage d’El Athmenia et celui de Beni Haroun seront achevés.

Par ailleurs, le remplissage, en cours, du barrage d’Ourkis, d’une capacité de 65 millions de m3, à partir du barrage de Beni Haroun permettra, une fois les travaux de réalisation de la station de traitement des eaux achevés, d’alimenter ‘’courant 2018’’, la population de la wilaya d’Oum El Bouaghi, a souligné cette même source.

Avec l’alimentation de la population de la wilaya d’Oum El Bouaghi durant l’exercice 2018, le nombre de wilayas qui seront approvisionnées à partir de Beni Haroun s’élèveront ainsi à quatre, avec Constantine, Mila et Batna, en attendant que ces eaux puissent bénéficier aux habitants de la wilaya de Khenchela, a-t-il ajouté.

A terme, la population bénéficiant des eaux du barrage de Beni Haroun pourrait s’élever à environ 6 millions d’âmes, rappelle-t-on.

A noter, par ailleurs, que cela fait dix ans que l’eau du barrage de Beni Haroun a coulé pour la première fois dans les robinets, au mois de novembre 2007.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.