Actualité

Le ministre des Affaires Religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa l’a affirmé : ''La lutte contre la pensée sectaire se fait par l’immunisation de la société''

Publié par DKNews le 07-11-2017, 18h13 | 42
|

Le ministre des Affaires Religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, a affirmé lundi à Biskra que la lutte contre la pensée sectaire se fait à travers l’immunisation de la société basée sur la référence propre à l’institution religieuse nationale.

Dans une conférence de presse tenue en marge de la cérémonie d’ouverture du colloque international Okba Ibn Nafa au centre culturel islamique de la commune éponyme, le ministre a indiqué ''que la référence de l’institution religieuse nationale qui puise sa force de l’école de la conquête islamique (El Fateh el-islami) et de l’école mohammadienne est de nature à procurer l’immunité nécessaire à la société''.

«Notre confiance dans les savants de notre pays et dans les ouvrages rédigés par nos aïeuls et notre rassemblement autour de notre institution religieuse seront la forteresse qui repoussera les idées extrémistes», a encore dit M. Mohamed Aïssa.

''L’institution religieuse par sa nature amène la personne à servir sa religion et sa patrie'', a considéré le ministre en relevant que les mouvements de réformes issus des zaouïas algériennes qui sont l’héritière de l’école de la conquête islamique ''ont toujours alimenté l’esprit patriotique et prêché le devoir de servir la patrie''.

''Toute action qui vient démolir de pareils efforts doit mettre en alerte l’élite intellectuelle, les imams des mosquées, les cheikhs des zaouïas et les médias'', a soutenu le ministre. M. Mohamed Aïssa a auparavant présidé l’ouverture du 6ème colloque international Okba Ibn Nafa en présence du président du Conseil supérieur islamique Bouabdallah Ghlamallah. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.