Santé

Algérie : Entre 15 et 20 % des femmes enceintes sujettes au diabète gestationnel

Publié par DKNews le 14-11-2017, 16h37 | 8
|

Le professeur Samir Aouiche, diabétologue au CHU Mustapha Pacha, a mis l'accent lundi à Alger sur l'importance de sensibiliser les femmes enceintes aux dangers du diabète gestationnel, soutenant qu'entre 15 et 20 % de cette catégorie étaient sujettes à ce type de diabète.

Dans une déclaration à l'APS à la veille de la célébration de la Journée mondiale du diabète (14 novembre), organisée cette année sous le thème «La femme et le diabète», le spécialiste a précisé qu'entre 15 et 20 % des femmes enceintes en Algérie étaient sujettes au diabète gestationnel, soit 2 femmes sur 10, relevant le taux élevé de prolifération de la maladie chez cette catégorie de femmes durant ces dernières années.

L'intervenant a évoqué deux types de diabète chez la femme. Le premier (type 1 ou 2) atteint les femmes avant le mariage, tandis que le deuxième se manifeste durant la grossesse. Selon Dr Aouiche, le suivi de la femme diabétique doit commencer trois mois avant la grossesse, soulignant que la grossesse était à proscrire en cas de complications de la maladie.

La femmes enceinte diabétique nécessite, en cas d'autorisation de grossesse, un suivi périodique par le gynécologue et le diabétologue jusqu'à la naissance en vue d'éviter d'éventuelles malformations du f£ us.

Le spécialiste a imputé le diagnostic d'un diabète gestationnel au facteur âge (plus de 35 ans), à l'obésité, au poids du f£tus (4 kg) et à une atteinte aux ovaires.

Il a dans ce sens estimé nécessaire de veiller à maintenir un taux de glycémie stable dans le sang chez la femme enceinte variant entre 0,92 et 1,26. La baisse du taux de glycémie en dessous de 0,92 durant les premiers mois de la grossesse est liée au poids du f£tus, a expliqué le spécialiste, ajoutant que l'augmentation de ce taux au-dessus de 1,53 nécessite le suivi d'un régime stricte et la mise de la malade sous insuline en cas de difficulté à stabiliser le taux de glycémie dans le sang.

Pour sa part, le président de l'Association des diabétiques, Fayçal Ouhadda, a rappelé les différentes campagnes de sensibilisation lancées par l'association pour sensibiliser la population, notamment les femmes à l'importance de la prévention contre le diabète, plaidant pour une alimentation équilibrée et une nutrition saine accompagnée de la pratique du sport.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.