Sports

Mondial-2018 : La presse italienne qualifie l'élimination «d'immense déception» et de la «honte»

Publié par DKNews le 14-11-2017, 16h59 | 12
|

La presse italienne parue mardi a qualifié de «l'immense déception et de la honte», l'élimination en barrage d'accession à la Coupe du Monde 2018, face à la Suède 0-0, au match retour disputé, lundi soir au stadio Giuseppe Meazza à Milan (victoire de la Suède 1-0 à l'aller). 

« L'apocalypse», «la honte»: la presse titrait à l'unisson sur «le saut en arrière» de son équipe de football, absente d'un Mondial pour la première fois depuis 1958. 

Le Corriere della Sera, principal tirage en Italie, titre ainsi «Sans Mondial après 60 ans» avec la photo du capitaine Gigi Buffon en larmes. 

«Un Mondial sans l'Italie. Mais surtout une Italie sans Mondial. Adieu les nuits plus au moins magiques, les groupes de spectateurs avec un morceau de pizza et une bière glacée, l'illusion de compter encore pour quelque chose, au moins dans le football», écrit Massimo Gramellini dans une colonne. 

«La Fin», lance en Une La Gazzetta dello Sport, sur une grande photo du capitaine Buffon qui a mis fin lundi soir à sa carrière internationale. La Repubblica titre de son côté «Défaite des Azzuri, le Mondial sans l'Italie. Les larmes de Buffon: nous avons échoué».

Le quotidien de gauche souligne que la défaite aura «des répercussions négatives non seulement sur le football mais aussi sur le PIB du pays». «Apocalypse azzura, Mondial adieu», titre La Stampa, un journal modéré, évoquant «un saut en arrière de 60 ans». «Il y a pire dans la vie. Mais dans son genre, c'est difficile à avaler. C'est un saut en arrière de 60 ans et à l'époque aussi l'Italie sortait de deux éliminations brutales en phase de poules», rappelle le quotidien. 

Pour le quotidien sportif turinois Tuttosport, «l'Italie n'ira pas au Mondial parce que c'est ce qu'elle mérite». 

«La honte ne concerne pas que Ventura, qui ne sera plus sélectionneur, mais l'ensemble de notre football», ajoute Tuttosport. Quand au Corriere dello Sport, il envoie «tout le monde dehors !» en grand titre de Une. Pour le quotidien sportif, «Ventura va partir, mais il ne doit pas être le seul».

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.