Actualité

Entrepreneuriat : Augmenter à 30% la part de l'entrepreneuriat chez les jeunes dans les programmes de développement

Publié par DKNews le 14-11-2017, 18h49 | 7
|

Le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine Bedoui, a affirmé lundi à Alger que la part de l'entrepreneuriat chez les jeunes dans les différents programmes de développement et les projets nationaux et locaux connaitra une augmentation à près de 30 % pour accompagner et encourager ces jeunes promoteurs. 

Intervenant à l'ouverture des travaux de la Semaine mondiale de l'entrepreneuriat à l'Ecole supérieure d'Hôtellerie de Ain Benian en présence des ministres de la formation et de l'Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki, et de la Jeunesse et des Sports, El Hadi Ould Ali, ainsi que du Conseiller à la présidence de la République, Mohamed Ali Boughazi, le ministre a précisé que la part de l'entrepreneuriat national chez les jeunes dans les différents programmes de développement et les projets nationaux et locaux estimée actuellement à 20 % pourrait être augmentée à près de 25 % ou 30 %, ajoutant que l'entrepreneuriat des jeunes a "prouvé son efficacité en matière de concrétisation des projets nationaux et locaux". 

Le ministre a indiqué que les pouvoirs publics s'attelaient à travers les moyens locaux, notamment au niveau des régions des hauts plateaux et du sud, à la création de dizaines de zones d'activité pour les mettre au service de projets réalisés par de jeunes entrepreneurs et promoteurs en vue de relancer l'économie. 

La création de ces zones vitales a pour objectif de booster l'entrepreneuriat chez les jeunes pour soutenir les mécanismes et l'accompagnement mis en place par l'Etat en vue de permettre la réalisation de projets nationaux dans ces zones au profit des jeunes. 

Le ministre a réitéré par ailleurs la volonté de l'Etat à accompagner l'entrepreneuriat chez les jeunes afin de relever le défi dans ce domaine. 

"Nous sommes convaincus que le développement et la construction de l'économie nationale sont entre les mains de ces jeunes entrepreneurs porteurs de projets qui jouissent de grandes capacités et du sens de l'innovation", a déclaré le premier responsable du secteur. 

M. Bedoui a rappelé les différents programmes et réformes engagés par l'Etat à l'effet d'assurer un climat propice à la mise en £uvre de projets d'entrepreneuriat par les jeunes en Algérie et les aider à relever le défi. 

Il a souligné à ce propos que l'Etat avait placé les jeunes au c£ur des réformes et mécanismes", faisant remarquer que cette démarche s'inscrivait en droite ligne de la vision du président de la République qui considère que tous les défis économiques doivent être relevés par les jeunes, notamment dans cette conjoncture financière que connait l'Algérie et plusieurs autres pays. 

Le ministre a appelé les pouvoirs publics et privés à accompagner les jeunes promoteurs diplômés des universités et instituts de formation pour les aider à concrétiser leurs projets, en leur garantissant toutes les facilités et moyens nécessaires. 

Des efforts sont en cours pour surmonter les difficultés financières et faciliter le contact avec les responsables locaux et de wilaya, afin d'accorder aux jeunes entrepreneurs "toutes les facilités, à travers la mise en place de mécanismes idoines et leur accompagnement dans la concrétisation de leurs projets". 

L'Algérie demeure ouverte devant les jeunes promoteurs parmi les membres de la communauté nationale établie à l'étranger pour les aider à concrétiser leurs idées innovatrices visant à construire une économie forte, a affirmé le ministre. 

Placée sous le thème "le défi", la manifestation de la semaine mondiale de entrepreneuriat qui durera jusqu'au 19 novembre s'inscrit dans le cadre de "la promotion des initiatives de jeunes en termes de formation, d'orientation et d'accompagnement des porteurs de projets", selon les organisateurs. 

Organisée pour la septième fois en Algérie par le ministère de la Jeunesse et des sports en coordination avec le réseau entrepreneuriat global, la manifestation vise "à mettre en avant les conditions de création de l'entreprise, la relation entre l'université et les instituts de formation dans ce domaine, les moyens de mobiliser les ressources et de présenter les différents programmes et de promouvoir la culture entrepreneuriale et le développement de la compétitivité aux niveaux local et régional". 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.