Actualité

Bordj Bou Arreridj : 243 affaires de violence physique contre les femmes enregistrées depuis janvier dernier (Sûreté)

Publié par DKNews le 25-11-2017, 17h59 | 52
|

Pas moins de 243 affaires de violence physique contre les femmes ont été enregistrées à Bordj Bou Arreridj depuis le début de l’année en cours, a-t-on indiqué samedi au cours d’une journée d’étude tenue à l’occasion de la célébration de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. 

Cent quatre vingt deux (182) affaires portent sur des cas de coups et blessures faits à des femmes, une sur une agression sexuelle et le reste ont trait à la maltraitance, a indiqué le commissaire de police chargé de la communication à la sûreté de wilaya, Mahdi Mohamed, durant la rencontre initiée par l’association Hassiba Benbouali. 

"Les services de sûreté £uvrent à combattre ce phénomène et mettent à la disposition des citoyens un numéro vert pour dénoncer pareils cas", a précisé le même officier. Juge au tribunal de Bordj Bou Arreridj, Sara Haouzi a relevé que le législateur algérien a adopté de nouveaux textes visant la protection des femmes mariées et considérant comme délit passible d’une année à trois ans de prison toute violence quelle qu’en soit la durée de l’incapacité causée alors que par le passé, il fallait une durée d’incapacité de 15 jours pour que la violence devienne délit.

Un article nouveau, a ajouté l’intervenante, punit d’un an à deux ans de prison le mari qui exerce n’importe quelle forme de contrainte et d’intimidation sur son épouse pour disposer de ses biens et ressources financières. 

Une exposition et la projection d’un documentaire sur la violence faite aux femmes sont également prévues au cours de cette journée à la même occasion à la faculté des sciences sociales et humaines de l’université El Bachir El Ibrahimi, a indiqué Amina Far, présidente de l’association Hassiba Benbouali.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.