Histoire

France-Algérie : Décès de l'historien Gilbert Meynier, spécialiste de l'histoire de l'Algérie

Publié par DKNews le 15-12-2017, 15h31 | 21
|

L'historien français Gilbert Meynier, spécialiste de l'histoire de l'Algérie et de la guerre de libération, est décédé mercredi à Lyon à l'âge de 75 ans, a-t-on appris jeudi auprès de ses proches.

Ce grand militant contre la guerre coloniale est connu pour ses nombreux écrits sur l'histoire de l'Algérie, dont le dernier édité en France (2010) «L'Algérie, c£ur du Maghreb classique. De l'ouverture islamo-arabe au repli (698-1518), chez La Découverte. 

Il a édité notamment, avec la collaboration de l'historien algérien Mohammed Harbi, «Le FLN, document et histoire 1954-1962» chez Fayard en 2004.

L'historien Benjamin Stora a estimé, sur sa page Facebook, que le décès du «grand historien» de l'Algérie, est une «terrible et cruelle nouvelle», rappelant que le défunt était présent à Vaulx en Velin en octobre dernier pour la journée d'hommage du 17 octobre 1961.

Il venait de perdre, il y a quelques jours, sa femme Pierrette, selon ses proches. Gilbert Meynier a été, après l'indépendance de l'Algérie, moniteur dans le cadre du programme d’alphabétisation engagé par l'Etat algérien, avant d'enseigner à l’université de Constantine durant trois ans.

Un de ses amis, le prêtre français de l’archidiocèse de Lyon, Christian Delorme, a écrit dans un message à toutes les connaissances de l’historien et sa famille, que Gilbert Meynier était «un grand historien, dont l’£uvre consacrée aux Algériens et à l’Algérie s’avère d’une richesse immense, unique, inégalée».

«Les hommes et femmes d’Algérie et de France n’ont pas encore pris toute la mesure de cette £uvre, mais je suis convaincu que viendra le temps où ils lui en seront infiniment gré, et de façon durable», a-t-il ajouté.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.