Histoire

A l'occasion de la commémoration du 4e anniversaire de sa disparition : Le ministre des Moudjahidine salue l'oeuvre du défunt historien Abou El-Kacem Sâadallah

Publié par DKNews le 15-12-2017, 15h32 | 16
|

Le ministre des Moudjahidine, Tayab Zitouni a salué, jeudi à Alger, le parcours et l'oeuvre du défunt historien et penseur, le docteur Abou El-Kacem Sâadallah, à l'occasion de la commémoration du 4e anniversaire de sa disparition.

Ce moudjahid et militant, diplômé de l'école algérienne authentique, a légué un riche patrimoine littéraire, scientifique et historique en sa qualité de grand homme de lettres, de brillant traducteur et d'enseignant et chercheur infatigable, a déclaré le ministre lors d'une conférence,
organisée en hommage au docteur Abou El-Kacem Sâadallah, organisée en présence de professeurs d'histoire, de moudjahidines et de la famille du défunt. Rappelant que le docteur Abou El-Kacem Sâadallah s'était consacré à l'histoire nationale, en général et à l'histoire de la culture en particulier, le ministre a cité «son encyclopédie +Histoire culturelle de l»Algérie+, outre ses travaux de recherches dans l'histoire de l'Algérie et sa thèse de doctorat sur le Mouvement national algérien». 

Evoquant ses travaux sur les manuscrits du patrimoines algérien et la traduction de nombreux ouvrages étrangers, le ministre a souligné la publication par son département de tous ses ouvrages et de leur distribution à l'ensemble des établissements universitaires, centres de recherche et bibliothèques du pays.

En cette occasion, M. Zitouni a encouragé les enseignants et les chercheurs à «prendre toute initiative allant dans le sens de la promotion de la recherche sur l'histoire», mettant en avant les réformes profondes, initiées par le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, en faveur de la mémoire et de l'histoire nationales, et qui ont permis à la société de «vivre aujourd'hui dans la paix et la quiétude», a-t-il déclaré.

«Grâce à ces réformes, l'Algérie connaît une renaissance, dont la portée est certaine et évidente, ce qui constitue en soi un témoignage de fidélité à la Déclaration du 1er Novembre et aux sacrifices des glorieux chouhada», a ajouté le ministre.

Cette conférence s'inscrit dans le cadre des portes ouvertes sur le Centre national d'études et de recherchesur le mouvement national et la Révolution du 1er Novembre 1954 (CNERMN54) visant «la préservation de la mémoire nationale pour permettre aux jeunes générations de connaitre l'histoire de la glorieuse Guerre de libération nationale», a rappelé M. Zitouni. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.