Santé

Cancer du côlon : c'est aujourd'hui qu'il faut en parler

Publié par DKNews le 05-01-2018, 15h35 | 19
|

A l'occasion de la Journée de prévention et de dépistage du côlon, les gastroentérologues ouvrent aujourd'hui les portes de leur cabinet. Principal objectif : découvrir si vous avez des facteurs de risque.

Pour tenter de vaincre ces réticences, les gastroentérologues ont organisé une journée portes ouvertes, à l'occasion de la 7e Journée de prévention et de dépistage du cancer du côlon. Principaux objectifs : découvrir si vous avez des facteurs de risque et dédramatiser le test de dépistage, à trois semaines de l'arrivée sur le marché d'un nouveau test immunologique, plus simple et plus fiable.
«Ce nouveau test a une sensibilité 3 à 4 fois supérieure à l'actuel.

Et il devrait être mieux accepté car il ne nécessite qu'un seul prélèvement sur une selle, au lieu de deux prélèvements sur trois selles distinctes consécutives», précise le Dr Pierre Guibert, cancérologue digestif au Centre Léon Bérard, à Lyon.

Le 3e cancer le plus fréquent

Avec une moyenne de 42 000 nouveaux cas par an et plus de 17 500 décès, le cancer colorectal reste en France le 3e cancer le plus fréquent et le 2e plus meurtrier. Pourtant, paradoxalement, c'est un cancer qui guérit dans dans une très grande majorité des cas s'il est détecté à temps «Le dépistage systématique permet de détecter un polype à un stade précancéreux, de petite taille ou à un stade initial de cancer, sans ganglion.

La survie est alors de 95% cinq ans plus tard. Quand le cancer est découvert au stade 4, métastatique, elle n'est que de 5%», ajoute le Dr Pierre Guibert. Pour le médecin, le test est d'autant plus important que 80% des cancers colorectaux affectent des hommes et des femmes n'ayant aucun facteur de risque particulier.

Un web TV dédiée au cancer du côlon

A noter qu'à l'occasion de cette journée dédiée au dépistage du cancer colorectal, le laboratoire Merck Serono s'engage aux côtés de l'association France Côlon pour sensibiliser et informer le grand-public grâce à la réalisation d'une Web TV qui propose des interviews d'experts et de patients, des vidéos ainsi qu'une bande dessinée à télécharger, pour mieux comprendre la maladie.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.