Economie

Fiscalité : L'Arabie saoudite augmente des prestations sociales

Publié par DKNews le 07-01-2018, 17h02 | 18
|

L'Arabie saoudite a annoncé samedi qu'elle augmentait des allocations et avantages sociaux destinés à ses citoyens afin d'amortir l'impact des réformes économiques dont l'introduction d'une taxe sur la valeur ajoutée (TVA).

Dans le but "d'alléger l'impact des réformes économiques sur les foyers saoudiens", le roi Salmane a décidé dans un décret publié tard vendredi de doter le personnel militaire et les fonctionnaires d'une allocation de 1.000 riyals (environ 222 EUR), selon un communiqué officiel.

La plupart des Saoudiens sont employés par l'Etat et, comme les autres citoyens de monarchies pétrolières du Golfe, bénéficient depuis longtemps d'un généreux système de prestations sociales.
Mais après la chute des prix du pétrole en 2014, l'Arabie saoudite a introduit une série de mesures d'austérité, notamment une TVA de 5% sur la plupart des biens et services entrée en vigueur cette année, dans le but de limiter le déficit budgétaire.

En 2017, le PIB saoudien s'est contracté pour la première fois depuis huit ans, en partie à cause des effets des mesures d'austérité sur la consommation. Le budget 2018 prévoit toutefois des dépenses publiques importantes dans le but de renouer avec la croissance.

Selon le décret royal, l'allocation à destination des étudiants sera ainsi augmentée de 10% et l'Etat prendra à sa charge les 850.000 premiers riyals (environ 188.000 EUR) de TVA sur le premier achat immobilier de chaque Saoudien.

Par ailleurs, les soldats saoudiens servant à la frontière du Yémen où Ryad intervient à la tête d'une coalition militaire pour soutenir les forces progouvernementales face aux rebelles, recevront une prime de 5.000 riyals (1.108 EUR).

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.