Economie

Zone euro - Eurostat : Le chômage poursuit sa baisse en novembre à 8,7%

Publié par DKNews le 09-01-2018, 18h20 | 8
|

Le taux de chômage dans la zone euro a reculé légèrement en novembre 2017, conformément aux attentes des analystes qui tablaient sur la poursuite de la baisse entamée il y a quelques mois, montrent les données publiées mardi par l'office statistique de l'UE, Eurostat.

Le taux de chômage dans les 19 pays ayant adopté la monnaie unique s'est établi à 8,7% en novembre 2017, en légère baisse par rapport au taux de 8,8% d'octobre 2017 et au taux de 9,8% de novembre 2016.

"Il s'agit du taux le plus faible enregistré dans la zone euro depuis janvier 2009", a fait remarquer l'office statistique européen dans un communiqué.

Les économistes tablaient sur une légère baisse par rapport au mois d'octobre à 8,7%, soit le même taux que celui annoncé par Eurostat.

En septembre 2016, le taux de chômage dans la zone euro est passé sous le seuil symbolique de 10%. 

Depuis, il n'a pas cessé de baisser, mais reste élevé par rapport au taux moyen de 7,5%, enregistré avant le début de la crise financière de 2007 et 2008.

Cependant, si Malte et l'Allemagne continuent à enregistrer les taux de chômage les plus faibles de la zone euro (3,6% chacun) , la Grèce (20,5% en septembre 2017) et l'Espagne (16,7%) enregistrent, en revanche, les taux de chômage les plus élevés de la région.

Ces deux pays enregistrent également les taux de chômage des jeunes les plus élevés de la zone: 39,5% en Grèce (en septembre 2017) et 37,9% en Espagne, suivis de l'Italie avec 32,7%. Dans l'UE, le taux de chômage s'est établi à 7,3% en novembre 2017, en baisse par rapport au taux de 7,4% d'octobre 2017 et au taux de 8,3% de novembre 2016. "Il s'agit du taux le plus faible enregistré dans l'UE depuis octobre 2008", a souligné Eurostat.

Les données d'Eurostat montrent également qu'en novembre 2017, 18,116 millions d’hommes et de femmes étaient au chômage dans l'UE, dont 14,263 millions dans la zone euro.
Comparé à novembre 2016, le chômage a baissé de 2,133 millions de personnes dans l'UE et de 1,561 million dans la zone euro.

Dans ses prévisions d'automne publiées en novembre, la Commission européenne tablait sur une diminution du chômage dont le taux, dans la zone euro, devrait s'établir à 9,1 % en moyenne, son niveau le plus bas depuis 2009.

"Le nombre total de personnes disposant d'un emploi atteindra un niveau record", prévoit l'exécutif européen qui soutient que le taux de chômage devrait continuer à baisser au cours des deux prochaines années, pour atteindre 8,5 % en 2018 et 7,9 % en 2019.

Quant au taux de chômage de l'UE, il devrait s'établir à 7,8 % en 2017, à 7,3 % en 2018 et à 7,0 % en 2019.

"La création d'emplois ralentira à mesure que les incitations fiscales temporaires seront abandonnées dans certains pays et que des pénuries de compétences apparaîtront dans d'autres", avait prévenu la Commission européenne.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.