Monde

L'Etat sahraoui déterminé à consacrer l'Etat de droit en dépit de l'occupation marocaine inique

Publié par DKNews le 10-01-2018, 16h23 | 6
|

Le Président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) et secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a affirmé mardi à Boujdour que l'Etat sahraoui était déterminé à honorer ses engagements dans le cadre de l'Union africaine (UA) concernant la consécration de l'Etat de droit et la lutte contre toutes formes de crimes organisés et le terrorisme, et ce en dépit des nombreuses difficultés résultant d'une situation exceptionnelle en raison de l'occupation marocaine inique de certaines parties du territoire sahraoui.

"L'Etat sahraoui ne ménagera aucun effort pour consacrer le principe de suprématie de la loi et la protection des droits fondamentaux des citoyens, et ce en dépit des nombreuses difficultés liées à une situation exceptionnelle résultant de l'occupation marocaine illégitime et inique de parties du territoire sahraoui, telles que l'exil, la répression et le blocus imposé aux territoires occupés", a précisé le Président sahraoui également président du Conseil supérieur de la Magistrature lors de l'ouverture de l'année judiciaire 2017-2018 à Boujdour, selon l'Agence de presse sahraouie (SPS).

Lire aussi: Résolution du conflit au Sahara Occidental: Le Polisario réitère sa coopération "sincère" avec l'ONU

Le Président Ghali a soutenu que l'Etat sahraoui, désormais une réalité nationale, régionale et internationale incontestable, était "déterminé à réunir toutes les conditions nécessaires pour honorer ses engagements envers le peuple et le monde dans le cadre de l'UA concernant la consécration de l'Etat de droit et la lutte contre toutes formes de crimes organisés et le terrorisme".

Le président de la RASD a indiqué que l'Etat sahraoui était résolu également à renforcer les capacités des institutions judiciaires afin qu'elles puissent s'acquitter des grandes responsabilités qui leur incombent partant d'une conviction ancrée chez le front populaire de libération de Sakia El-Hamra et Rio de Oro quant à l'importance de ce domaine

Il a souligné que le renforcement des capacités des institutions judiciaires était une responsabilité commune entre l'Autorité et les citoyens qui devront œuvrer ensemble et en parfaite cohésion à la consécration de la culture du respect de la loi, appelant à l'intensification des efforts à l'effet de réhabiliter les tribunaux et garantir la formation du corps judiciaire (magistrats, avocats, police judiciaire).

Lire aussi: En 2017, la cause sahraouie a engrangé bien des succès dans l'UE

Le président Ghali a indiqué que l'ouverture de l'année judiciaire intervenait après une année "riche en activités, marquée par des efforts intenses visant à améliorer la performance des institutions judiciaires afin qu'elles puissent s'acquitter pleinement de leurs missions constitutionnelles aux côtés des pouvoirs exécutif et législatif", saluant les "évolutions positifs du système juridique sahraoui qui répond de plus en plus aux mutations que connait la société et le monde".

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.