Santé

Hospitalisation à domicile à Blida : prise en charge de près de 600 cas en 2017

Publié par DKNews le 10-01-2018, 16h27 | 22
|

Près de 600 malades de la wilaya de Blida, dont l’état de santé ne permet pas le transport vers des établissements hospitaliers afin de bénéficier de soins, ont été pris en charge au titre de la prestation de l’Hospitalisation à domicile (HAD), a-t-on appris mardi du directeur de la santé de la wilaya.

Selon Mohamed Djemai, cette prestation, visant l’atténuation des difficultés des malades incapables de se déplacer vers les hôpitaux pour bénéficier d’un suivi de leur état de santé, est assurée par quatre (4) établissements de santé publique de la wilaya de Blida, à savoir l’établissement hospitalier public de Blida et les hôpitaux de Meftah, Boufarik et El Affroune.

"Cette prestation est destinée aux personnes âgées malades et aux malades chroniques dont l’état nécessite un suivi régulier, lequel est assuré par une équipe médicale qui se déplace périodiquement à leurs domiciles", a expliqué le responsable.

Aussi, a-t-il fait cas de quelque 749 malades, ayant bénéficié en 2017 de soins à domicile, représentés notamment par des injections, des changements de pansement et des prises de tension. Sachant que quatre (4) polycliniques des daïras de Mouzaia, Larbâa, Bouinane et Ouled Aich assurent ces prestations.

Par ailleurs, M. Djemai a dénombré près de 700 malades insuffisants rénaux ayant bénéficié, à la même période, de séances d’hémodialyse, soit une moyenne de 14.315 séances, a-t-il ajouté, prévoyant, en outre, une contribution sensible de l’établissement hospitalier spécialisé en greffes de reins et d’organes, opérationnel depuis fin 2017 à Blida, "dans la réduction du nombre de malades bénéficiant de ces séances éprouvantes".

A noter que le wali de Blida Mustapha Layadhi avait instruit de la nécessité de créer des centres d’hémodialyse, au niveau des grandes daïras de Blida, afin de limiter les déplacements des malades insuffisants rénaux, eu égard au fait qu’une grande partie de ce type de structures se trouve au chef lieu de wilaya, a-t-il signalé.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.