Société

Avec l'hiver, moins de demandeurs d'asile au Canada

Publié par DKNews le 12-01-2018, 17h10 | 7
|

Le gouvernement canadien a indiqué mercredi que les arrivées au Canada de migrants clandestins à travers les bois en provenance des Etats-Unis se sont ralenties avec l'hiver, notamment au Québec (est) où la majorité des demandeurs d'asile est entrée l'an dernier.

En durcissant ses conditions d'accueil ou de maintien sur le sol américain des immigrés et réfugiés, l'administration Trump avait provoqué l'été dernier un afflux massif de demandeurs d'asile au Canada, traversant à pied et à travers bois la frontière.

Près de 21.000 demandes d'asile ont été déposées par des migrants après avoir traversé illégalement la frontière avec les Etats-Unis, a indiqué le ministère de l'Immigration. Neuf de ces demandeurs d'asile sur dix (91%) ont déposé leur demande au Québec, là où le flux d'illégaux a été le plus important l'été dernier avec la traversée par un petit chemin forestier à quelques kilomètres du poste frontière de Lacolle (65 km au sud de Montréal).

Depuis les grands froids, le rythme s'est ralenti avec une cinquantaine de migrants chaque jour au bout du chemin forestier où, en juillet et août, ils étaient plusieurs centaines, a rappelé le gouvernement canadien.

Selon la province du Québec, "85 nouveaux demandeurs d'asile" ont été hébergés la première semaine de janvier avec un total de 1.241 migrants toujours hébergés temporairement.

L'annonce de la suppression par les Etats-Unis des statuts spéciaux dont bénéficient 60.000 Haïtiens (en juillet 2019) et 200.000 Salvadoriens (septembre 2019) fait craindre l'arrivée massive de migrants au Canada. Pour endiguer ce flux potentiel, le gouvernement canadien mène des opérations de sensibilisation auprès de ces communautés aux Etats-Unis, avec campagne de publicité à l'appui, a indiqué le ministère de l'Immigration.

"Notre message n'est pas seulement dissuasif", avait déclaré mardi Ahmed Hussen, ministre canadien de l'Immigration. "C'est aussi un message humanitaire car nous ne voulons pas que ces populations rompent leurs racines" aux Etats-Unis où ils sont installés depuis longtemps, a-t-il ajouté.

Aux entrées terrestres, maritimes et dans les aéroports, 41.355 demandes d'asile ont été déposées au total au Canada sur les dix premiers mois l'an dernier, dont la moitié au Québec, a indiqué le gouvernement de la province francophone mardi.

En comparaison, ces demandes avaient été de 23.895 pour l'ensemble de 2016 (5.505 au Québec).

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.