Le ministre de la Communication, Djamel Kaouane à partir de Ghardaïa : «Yennayer est un évènement national donnant à la dimension amazighe une place importante»

Publié par DKNews le 12-01-2018, 17h10 | 22

Le ministre de la Communication, Djamel Kaouane, a déclaré jeudi à Ghardaïa que «Yennayer officialisé constitue un évènement national donnant à la dimension amazighe une place importante dans la vie social des Algériens».

S’exprimant lors d’un point de presse, le ministre a tenu à rappeler que cet acte «historique» décidé par le président de la République contribue inéluctablement au renforcement de la cohésion du peuple algérien qui s’enrichit, après la constitutionnalisation de tamazight comme langue nationale officielle, d’un autre acquis identitaire.

«Le secteur de la Communication, à travers les média publics, s’est mis au rendez-vous de ces festivités de Yennayer sur l’ensemble du territoire national, en vue de promouvoir notre identité Amazighe et cela depuis plusieurs années», a-t-il souligné.

Pour la première fois, la célébration de Yennayer n’est pas passée inaperçue et connait cette année une large participation des acteurs associatifs et de l’ensemble des Algériens qui veulent ressusciter cette tradition ancestrale, a ajouté le ministre, signalant que cette fête est «un rendez-vous avec l’Histoire et une ponctualité que nous devons à la vision clairvoyante du Président de la République Abdelaziz Bouteflika, qui a toujours £uvré pour la réconciliation».

Auparavant, le ministre de la Communication s’était enquis des conditions de travail au siège de la radio locale de Ghardaïa, avant de visiter le centre de télédiffusion d’Algérie (TDA) où il a procédé au lancement de la chaine deux (en Tamazight) sur les ondes FM pour permettre aux habitants de la région de bien capter cette chaine radiophonique amazighe.

M. Kaouane achèvera sa visite à Ghardaïa en assistant dans la soirée à un gala artistique animée par des troupes folkloriques de la région.