Economie

Les prix mondiaux des produits alimentaires plus élevés en 2017

Publié par DKNews le 12-01-2018, 17h58 | 18
|

L’Indice de l'Organisation des nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) des prix des produits alimentaires s’est établi en moyenne à 174,6 points en 2017, sa moyenne annuelle la plus élevée depuis 2014, soit une hausse de 8,2 points par rapport à 2016, indique la FAO sur son site web.

En décembre 2017, l’Indice, qui permet de suivre l'évolution mensuelle des principaux groupes de produits alimentaires, affichait une moyenne de 169,8 points, soit une baisse de 3,3 pour cent depuis le mois de novembre mais a connu une hausse de 8,2 pour cent en 2017, par rapport à 2016.

Ainsi, l'Indice FAO des prix des produits laitiers a baissé de 9,7 pour cent en décembre, en raison des quantités importantes destinées à l'exportation et d'une faiblesse de la demande qui ont pesé sur les prix mondiaux de la poudre de lait écrémé et entier, ainsi que sur le fromage et le beurre.

Au cours de l'ensemble de l'année 2017, le sous-indice affichait pourtant une moyenne en hausse de 31,5 pour cent par rapport à l'année précédente.

De leur côté, les prix des huiles végétales ont baissé de 5,6 pour cent, tandis que les prix de l'huile de palme ont également chuté face à l'ampleur des stocks malaysiens et indonésiens.

Une situation qui a eu pour effet de faire baisser les cotations pour l'huile de soja. En 2017, le sous-indice affichait une moyenne en hausse de 3 pour cent par rapport à l'année précédente.

L'Indice FAO des prix du sucre a, quant à lui, baissé, soulignant une baisse de 4,1 pour cent depuis novembre, qui s'explique notamment par des facteurs saisonniers et des prévisions tablant sur un large surplus pour l'année à venir.

En 2017, les prix du sucre étaient en baisse de 11,2 pour cent, en moyenne, par rapport à 2016, et ce, en grande partie en raison d'une récolte exceptionnelle au Brésil, principal producteur à l'échelle mondiale.

Quant à l’Indice FAO des prix de la viande, il a légèrement baissé en décembre en raison de stocks importants qui ont pesé sur les prix de la viande bovine. En 2017, le sous-indice a enregistré une hausse de 9 pour cent par rapport à son niveau de 2016.

En outre, l'Indice FAO des prix des céréales est resté globalement stable pour le troisième mois consécutif, avec notamment la baisse des prix mondiaux du blé, tandis que ceux du maïs et du riz ont grimpé.

En 2017, l'Indice a connu une hausse de 3,2 pour cent par rapport à 2016, mais est resté 37 pour cent en-dessous de son pic record enregistré en 2017.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.