Histoire

Selon l’historien et auteur Rachid Khettab : Le rôle particulier de Lamine Debaghine durant la guerre de libération nationale souligné à Alger

Publié par DKNews le 24-01-2018, 15h16 | 18
|

Le rôle particulier du défunt moudjahid, Mohamed Lamine Debaghine, au sein du mouvement de libération nationale, a été souligné mardi à Alger par l’historien et auteur Rachid Khettab. Intervenant au forum d’El-Moudjahid, à l’occasion du centenaire de la naissance du défunt moudjahid Mohamed Lamine Debaghine et du 15ème anniversaire de son décès, l'historien Rachid Khettab a indiqué que le Dr Lamine Debaghine était une «figure inédite» et «assez particulière» dans le mouvement de libération nationale, en raison, a-t-il dit, de «son caractèreet du fait qu’il était un intellectuel au sein du parti du peuple algérien (PPA)».

De par ses caractéristiques, le Dr Debaghine est devenu la «cheville ouvrière» du PPA, a relevé l'intervenant, mettant en avant sa «fidélité» aux idéaux et aux lignes directrices du parti, ajoutant qu'il était «à l’origine de l’idée du Manifeste du Peuple algérien, rédigé le 10 février 1943 par Ferhat Abbas par lequel il a revendiqué l’abolition du statut de colonisés pour les Algériens et le recouvrement de leur souveraineté nationale».

Par la suite, le défunt moudjahid Lamine Debaghine a été élu au sein de l’Assemblée française sous la bannière du Mouvement du Triomphe des Libertés démocratiques (MTLD) et mettait à profit cette tribune pour revendiquer l’indépendance nationale, a encore rappelé l’historien, soulignant notamment la «position courageuse» de cet intellectuel qui «reprochait à l’administration française de légiférer au nom du peuple algérien».

L'historien Rachid Khettab a évoqué, par la même occasion, le rôle de Lamine Debaghine au sein de la jeunesse militante durant la Révolution et sa contribution à la création du «Comité de la Jeunesse de Belcourt» ayant servi de noyau à la naissance de l’Organisation secrète (OS) avant le déclenchement de la guerre de libération nationale.

Le conférencier a, en outre, mis en avant les positions du défunt moudjahid Lamine Débaghine lorsqu'il occupait le poste de ministre des Affaires étrangères au sein du 1er Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA), en revendiquant la nécessité et l'importance d'aller en rangs unis au référendum pour l'indépendance de l'Algérie en 1962.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.