Histoire

6è anniversaire de la mort du moudjahid Belhadj Bouchaib : Belhadj Bouchaib a laissé son empreinte dans l'histoire du mouvement national et de la Guerre de libération

Publié par DKNews le 26-01-2018, 16h18 | 11
|

Les participants à une conférence de   wilaya commémorant le 6ème anniversaire de la mort du moudjahid Belhadj   Bouchaib, abritée mercredi par le centre universitaire d'Ain Témouchent,   ont affirmé que ce moudjahid avait laissé son empreinte dans l'histoire du   mouvement national et de la Guerre de libération nationale. 

Le moudjahid Kouini Abdelkader, un compagnon de Belhadj Bouchaib depuis   1938 a rappelé le parcours militant du défunt au sein du Parti du peuple   algérien (PPA) à partir de 1943, son rôle dans la création du premier noyau   du parti au niveau de la wilaya d'Ain Témouchent et l'organisation des   manifestations du 1 mai 1945 puis celle du 8 mai de la même année lors de   laquelle le peuple algérien est sorti revendiquer l'indépendance du pays.   

Le moudjahid défunt Belhadj Bouchaib dit "Si Ahmed" a adhéré au Mouvement   du triomphe des libertés démocratiques (MTLD) en 1947 et fut désigné   adjoint maire d'Ain Témouchent et responsable de l’Organisation secrète   dans la wilaya. Il était alors chargé de la préparation des jeunes dans le   cadre de cette organisation, a-t-il encore évoqué. 

L’historien Miloud Reguieg a abordé, pour sa part, le rôle du moudjahid    Belhadj Bouchaib dans l’organisation de l’attaque de la Grande poste d’Oran   en 1949 pour financer l’activité de l’Organisation secrète et l’achat   d'armes. 

Recherché par la police coloniale française, Belhadj Bouchaib s'installa à   Alger en 1950 et fut membre du groupe historique des 22 et désigné   responsable à la wilaya IV historique en compagnie de Rabah Bitat et   Souidani Boudjemaa. 

L’assistance a été unanime, lors de cette conférence organisée par la   direction des Moudjahidine et le centre universitaire d'Ain témouchent, à   affirmer le rôle remarquable du regretté lors de la glorieuse Guerre de   libération nationale à travers plusieurs étapes, insistant sur des études   approfondies sur son parcours militant et combattant. 

Cette rencontre a été ponctuée par la signature d’un partenariat entre la   direction des Moudjahidine et le centre universitaire "Belhadj Bouchaib"   d'Ain Témouchent.   

A cette occasion, la responsable de la direction des Moudjahidine de la   wilaya, Khadidja Bahloul a insisté sur l'enrichissement de la recherche   académique en  histoire du mouvement national et de la Guerre de   libération, ainsi que sur l'organisation de séminaires et journées d’étude   pour mettre la lumière sur cette époque importante de l’histoire   contemporaine de l'Algérie. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.