Hi-Tech

Ariane 5 : 2 satellites mis en orbite malgré une perte de contact

Publié par DKNews le 27-01-2018, 14h06 | 50
|

Deux satellites emportés jeudi soir par la fusée Ariane 5 qui a décollé du centre spatial guyanais à Kourou à 19h20 locales (22h20 GMT) ont été mis en orbite en dépit «d'une perte de contact avec le lanceur», a indiqué Arianespace dans un communiqué.

«Quelques secondes après l'allumage de l'étage supérieur, la deuxième station de poursuite située à Natal, au Brésil, n'a pas acquis la télémétrie du lanceur», a expliqué Arianespace qui a précisé que «les deux satellites «ont toutefois été placés en orbite» et que «la mission se poursuit».

Suite à cet incident, le PDG d'Arianespace avait annoncé une «anomalie» concernant le premier tir de l'année d'Ariane 5 jeudi soir en Guyane, depuis la salle Jupiter du centre spatial de Kourou, en faisant état d'une «perte de contact avec le lanceur Ariane 5 au cours de sa mission», en présentant ses excuses aux clients.

Ce qui laissait croire que le premier lancement de l'année pour Arianespace, la société qui commercialise les lancements, et pour la fusée Ariane 5, était un échec. Ariane 5 avait décollé à 19h20 jeudi heure de Guyane en embarquant deux satellites de télécommunications, SES-14 pour l'opérateur luxembourgeois SES et Al Yah 3 pour Yahsat, l'opérateur des Emirats Arabes Unis.

Le satellite SES-14 héberge en outre une charge scientifique pour le programme d'exploration de la Nasa intitulé GOLD (Global-scale Observation of the Limb and Disk), un programme qui doit notamment permettre, depuisune orbite géostationnaire, de reconstituer toutes les demi-heures une image complète du disque terrestre.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.