Hi-Tech

Une cartographie des risques chimiques en milieu professionnel en réalisation

Publié par DKNews le 02-02-2018, 15h52 | 7
|

Une cartographie des risques chimiques en milieu professionnel est en réalisation par le service de la médecine du travail du CHU de Tizi-Ouzou, a indiqué mercredi à Tizi-Ouzou Dr. Mezdad-Arib Amel.

Intervenant au cours de la première journée de médecine du travail, organisée par la direction de wilaya de la santé et de la population à la maison de la culture Mouloud Mammeri, Dr Mezdad-Arib qui a présenté une communication sur le risque chimique, a relevé la problématique d’identification de la composition chimique exacte à laquelle sont exposés les travailleurs.

"Le risque chimique est omniprésent et nous le retrouvons partout malheureusement. Tout le problème réside dans l’identification du produit ", a-t-elle observé en préconisant, par ailleurs, une quantification du risque par des mesures à des agents chimiques présents dans l’atmosphère afin d’évaluer leur concentration maximale et les valeurs limites d’exposition aux gaz, vapeurs, poussières et fumées.

"Cette cartographie nous permettra d’avoir une idée globale du risque chimique, d’identifier tous les produits et connaitre leur composition", a précisé l'intervenante au cours de la rencontre, ajoutant que "l’objectif visé par ce travail est de suivre les travailleurs exposés et de les déclarer en maladie professionnelle, s’ils développent une pathologie induite par leur exposition à un produit toxique afin qu’ils puissent bénéficier d’une réparation par l’organisme assureur".

Lire aussi: Prévention des risques professionnels: formation prochaine de 8.000 stagiaires

Une fois ce risque chimique identifié, "il sera plus facile de mener un plan d’action de prévention des maladies professionnelles qui sera basé sur un suivi médical régulier des travailleurs exposés afin d’éviter qu’ils développent une pathologie liée à l’activité qu’ils exercent."

Concernant les mesures de prévention en milieu professionnel, le Dr. Mezdad-Arib a déclaré qu’il est préférable de privilégier la protection technique par l’installation au d’extracteur de vapeurs, poussières, et de fumées de soudages par exemple et de système de ventilation. 

"Ce système de protection n’étant pas mis en place par toutes les entreprises car fort coûteux, on tente d’y remédier en dotant les travailleurs d’un équipement de protection individuel", a observé ce même médecin.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.