Sports

Escrime - Coupe du monde de fleuret féminin : Coup d'envoi de l'étape d'Alger à Harcha (Alger)

Publié par DKNews le 02-02-2018, 16h03 | 35
|

L'étape d'Alger de la Coupe du monde de fleuret féminin (seniors), prévue sur trois jours, a débuté ce vendredi à la salle Harcha-Hacene (Alger), avec le déroulement des épreuves individuelles qui se prolongeront jusqu'à samedi, avant de laisser la place, samedi à la compétition par équipes.

L'édition d'Alger de la Coupe du monde de fleuret féminin (seniors), l'unique en Afrique, est la 5è consécutive que l'Algérie abrite et doit permettre aux joueuses algériennes de se frotter à des adversaires de haut niveau.

La compétition a démarré avec le premier tour qui a regroupé 122 fleuristes, réparties en 14 groupes de 7 athlètes et 4 de six groupes, avec des matchs joués en système de 5 touches en 3 minutes de temps et un rajout d'une minute en cas d'égalité et jusqu'à ce que le vainqueur est défini.

Une fois les matchs de groupes clôturés, le premier tour permettra la qualification de 112 athlètes auxquels s'ajouteront les 16 exemptés du 1er tour pour constituer les 128 qui joueront, dans l'après-midi, le tableau préliminaire à élimination directe, avec l'application du système de 15 touches, pour atteindre dans la même journée le tour des 64 fleuristes. Les compétitrices reprendront, samedi à partir de 8h30, avec le tour éliminatoire des 64 athlètes qui se poursuivra jusqu'à la finale, programmée en fin d'après- midi (18h00).

«Tout marche à merveille, malgré quelques problèmes technique fréquentes dans ce genre de compétition de très haut niveau. La fédération algérienne d'escrime a l'habitude d'organiser ce genre de rendez-vous, inscrits dans le calendrier de la fédération internationale et il n'y a pas de raison pour que cette édition, comme d'ailleurs les précédentes, ne soit pas réussie», a indiqué l'observateur Lammer Hans Dieter. 

Concernant les fleuristes algériennes, le premier tour a été difficile pour la plus part d'entre elles, à l'image de Sonia Zeboudj (278è mondial) qui a réussi, tout de même, à remporter une victoire dans le groupe 8, dominé par la Russe Alboroba Yana (54è mondiale). Pour sa part, Louiza Khelfaoui a terminé dernière du groupe 9 qui a permis à la Russe Larisa Korobeynikova (53è mondial) de terminer en tête. De même que Narimène El Haouari, 7è et dernière du groupe 7.

''L'étape d'Alger de la coupe du Monde du Fleuret féminin permettra à nos huit joueuses de se frotter avec ce qu'il y a de meilleur au monde (des adversaires dont la majorité installée dans le Top 100 mondial). Donc, comme attendu, nos représentantes ont eu des difficultés pour rivaliser avec des fleuristes de cette classe mondiale'', a indiqué le président de la fédération algérienne d'escrime (FAE), Raouf Bernaoui. 

Une fois, les épreuves individuelles terminées, la compétition par équipes prendra le relais, dimanche (9h00) avec les éliminations directes, à partir du tableau des 16. Il est à rappeler que 139 fleuristes sont présentes à l'étape d'Alger de la Coupe du monde de fleuret féminin (seniors), dont plusieurs joueuses de classe mondiale notamment la N.1, la Russe Inna Deriglazova, la 2è mondial, l'Italienne Alice Volpi, entre autres.

Dans épreuve par équipes, l'Algérie sera représentée par les fleuristes Anissa Khelfaoui (43è mondial/2017-2018), Meriem Mebarki et Sonia Zeboudj (278è) et Narimène El-Haouari (495è). L'Algérie a engagé huit fleuristes, à savoir El-Haouari Narimene, Ghazi Lila, Guemmar Chaïma Nihal, Khelfaoui Anissa, Khelfaoui Louiza, Mebarki Meriem, Tantast Yassmine et Zeboudj Sonia. 
 
Le programme
Programme de l'étape d'Alger de la Coupe du monde de fleuret féminin (seniors), prévue de vendredi à dimanche à la salle Harcha-Hacene, en présence d'environ 140 joueuses issues de 25 pays, dont 8 Algériennes.
Vendredi 2 février: (individuel)
10h00 : phase de poules
15h00 : éliminatoires jusqu'au tableau des 64

Samedi 3 février: (individuel)
10h00 : tableau des 64
16h00 : finale

Dimanche 4 février: (par équipes)
10h00 : phase de poules
15h00 : finale.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.