Histoire

Histoire : La récupération de la base navale de Mers El-Kebir d'Oran, un prolongement des victoires de la Révolution

Publié par DKNews le 02-02-2018, 16h04 | 40
|

Le chef de service de la communication des Forces navales algériennes, le commandant Mounir Ben Mettir a affirmé, jeudi à Alger, que la récupération de la base navale de Mers El-Kebir d'Oran, le 2 février 1968 constituait un prolongement des victoires de la glorieuse révolution du 1er novembre 1954».

«La récupération de la base de Mers El-Kebir constitue un prolongement des victoires de la guerre de libération et de l'indépendance de l'Algérie, le 5 juillet 1962», a déclaré à la presse, le commandant en marge de la célébration de la 50e anniversaire de la récupération de la base navale de Mers El-Kebir, organisée par le Musée central de l'Armée. 

Pour sa part, le directeur du Musée de l'Armée, le colonel Mourad Chouchane a soutenu que «la base de Mers El-Kebir demeurera l'un des monuments historiques témoignant la gloire de la marine algérienne», rappelant que cette base a été parmi les points de négociation des accords d'Evian entre l'Algérie et la France où le négociateur algérien a refusé que le Mers El-Kebir reste sous le commandement français pendant 15 ans».

M. Chouchane a fait savoir qu'après le départ du dernier contingent de l'armée française le 31 janvier 1968, cette basse navale a contribué à la défense de la dignité et de la souveraineté nationales».

Outre la projection d'un film documentaire sur «les forces navales algérienne... ancestralité, développement et opérabilité», une exposition a été inaugurée à cette occasion en vue de mettre en avant l'histoire de la marine algérienne depuis l'indépendance ainsi que son rôle dans la défense des eaux territoriales.

Les premières structures de l'Arme maritime ont été regroupées en un seul organe appelé le «service maritime» dans le cadre de l'Armée nationale populaire (ANP), et c'est ainsi, que la Marine Nationale Algérienne est née en 1963 dont le siège de commandement était au niveau du ministère de la Défense avant d'être transféré le 1 juin 1964 à l'Amirauté.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.