Culture

Décès du critique littéraire Ahmed Chribet à 61 ans

Publié par DKNews le 04-02-2018, 16h49 | 26
|

L'homme de lettres et critique Ahmed Chribet est décédé dimanche à Annaba à l'âge de 61 ans des suites d'une longue maladie,  a-t-on appris auprès de son entourage. 

Connu dans les milieux littéraires du pays, Ahmed Chribet était un chercheur assidu dans la poésie et la littéraire arabe et algérienne.

Natif de Skikda en 1957, le défunt enseigne depuis 1980 les lettres au département de la langue arabe de l'université Badji-Mokhtar d'Annaba.

 Passionné de lettres, Ahmed Chribet a publié plusieurs livres sur l’histoire, le patrimoine et la littérature algérienne.

"Livre à Djamila Bouhired" est l'un de ses ouvrages phares dédié à la mémoire et au combat de l'une des figures de la Révolution, Djamila Bouhired. 

Le défunt a édité également un recueil de poèmes de célèbres poètes arabes modernes à l'instar de l'Egyptien Salah Abd Sabour, l'Irakienne Nazik El Mala'ika et le Syrien Slimane El Aissa.

Le défunt sera inhumé dimanche après-midi au cimetière Sidi-Harb à Annaba. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.