Economie

Etats-Unis - Cnuced : La réforme fiscale va drastiquement réduire les flux mondiaux d’IDE

Publié par DKNews le 06-02-2018, 17h17 | 13
|

La réforme fiscale aux Etats Unis devrait drastiquement réduire les flux mondiaux d’IDE en incitant les multinationales américaines à rapatrier dans des conditions favorables près de 2 trillions de dollars de profits à l'étranger, a indiqué lundi la Conférence des Nations Unies sur le commerce et l’investissement (Cnuced) L’allègement fiscale initié par le président Donald Trump va concerner les filiales des grands groupes américains à l’international qui représentent à elles seuls près de la moitié des stocks mondiaux d’IDE, précise une édition spéciale du rapport de la Cnuced sur les tendances des investissements directs étrangers dans le monde.

Se basant sur l’expérience du dernier allègement fiscal aux Etats Unis, opéré en 2005, la Cnuced estime que le montant des profits susceptibles d’être rapatriées par ces multinationales avec la mise en £uvre de cette réforme pourrait atteindre les deux trillions de dollars, ce qui va entrainer une forte baisse des IDE dans le monde. Ces multinationales ont accumulé depuis des années près de 3.200 milliards de dollars de profits à l’étranger sans les rapatrier aux Etats-Unis où le taux d’imposition est particulièrement élevé, fixé à 35% avant la réforme.

Pour favoriser le rapatriement des profits, la nouvelle réforme propose de prélever obligatoirement une taxe unique à un taux préférentiel pour solde de tout compte, payable en plusieurs fois sur plusieurs années.

Le nouveau dispositif impose à ces entreprises de s'acquitter d'un prélèvement allant de 8% à 15,5%, suivant qu'il porte sur du cash ou des investissements.

" Les modifications apportées au régime d'imposition des sociétés auront une incidence importante sur les investissements aux Etats-Unis et sur les placements des entreprises américaines à l'étranger ", souligne l’organisation onusienne dans ce rapport.

Les fonds disponibles pour le rapatriement sont aujourd'hui sept fois plus importants qu'en 2005, selon les mêmes données.

Pour autant, la Cnuced estime que l'impact sur les stocks mondiaux d'investissement dépendra de la décision d'un nombre restreint des grandes multinationales de rapatrier leurs profits.

Il s’agit de cinq entreprises (Apple, Microsoft, Cisco, Alphabet et Oracle) qui détiennent ensemble plus de 530 milliards de dollars de profits à l'étranger, soit un quart du montant global des fonds disponibles.

Selon les estimations de la Cnuced, le rapatriement volontaire de ces profits pourrait entrainer une forte baisse des stocks d’IDE sortants des Etats Unis de 6,4 trillions de dollars actuellement à 4,5 billions de dollars.

Cependant, il est probable qu'une grande partie des stocks d’IDE détenus dans les pays en développement soit réinvestie à l’étranger dans des actifs productifs, indique la Cnuced.

"L'impact sur l'investissement dans les pays en développement reste à suivre de près.
Cependant, ces pays ont besoin de véritables investissements en actifs productifs" , relève le rapport.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.