Economie

Energie : La consommation dans l'UE en 2016 s'écarte de l'objectif d'efficacité énergétique

Publié par DKNews le 06-02-2018, 17h18 | 7
|

La consommation d'énergie dans l'Union européenne (UE) a augmenté en 2016 par rapport à 1990 s'écartant de son objectif d'efficacité énergétique de 20%, montrent les données publiées lundi par l'office européen de statistiques, Eurostat.

Selon Eurostat, la consommation d’énergie finale dans l’UE a été de 1.108 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep) en 2016, soit 2,0% au-dessus de l’objectif d’efficacité énergétique.
La Commission européenne s’est engagée à réduire la consommation d’énergie de l'Union de 20% par rapport aux projections d’ici à 2020.

L'exécutif européen s'est engagé, en effet, à parvenir à une consommation d’énergie primaire inférieure ou égale à 1.483 Mtep et une consommation d’énergie finale inférieure ou égale à 1.086 Mtep en 2020.

Mais, la consommation d’énergie finale dans l’UE a augmenté de 2,1% entre 1990 (1.085 Mtep) et 2016 (1.108 Mtep).

En 2015, l’UE avait atteint l’objectif d’efficacité énergétique de 1.086 Mtep, mais, en 2016, la consommation est repassée au-dessus de l’objectif (2%).

Le niveau de consommation d’énergie finale le plus bas a été enregistré en 2014 (1.063 Mtep, 2,1% au-dessous de l’objectif) et le plus élevé en 2006 (1.194 Mtep, 10,0% au-dessus de l’objectif).
Les données d'Eurostat montrent également qu'en 2016, la consommation d’énergie primaire dans l’UE s’écartait de 4% de l’objectif d’efficacité énergétique.

Depuis 1990, première année pour laquelle des données sont disponibles, la consommation a diminué de 1,7%.

Toutefois, au fil des années, l’écart par rapport à l’objectif de consommation d’énergie primaire a beaucoup fluctué. C’est en 2006 que la consommation s’est le plus écartée de l’objectif (16,2%, consommation de 1.723 Mtep), alors qu’un niveau historiquement bas a été atteint en 2014 (1,7%, 1.509 Mtep).

Au cours des deux dernières années, l’écart a recommencé à croître pour s’établir à 4% au-dessus de l’objectif fixé pour 2020, avec une consommation de 1.543 Mtep en 2016.

La consommation d’énergie a baissé au cours des dix dernières années principalement en Grèce, à Malte et en Roumanie, précise Eurostat. Ces pays ont enregistré des baisses de plus de 20%.
Selon l'office européen de statistiques, 19 Etats membres de l'UE ont vu leur consommation d’énergie augmenter entre 1996 et 2006, alors que seuls deux Etats membres ont enregistré une hausse de celle-ci entre 2006 et 2016. Il s'agit de l’Estonie (+13,4%, à 6,2 Mtep en 2016) et la Pologne (+3,2%, à 99,9 Mtep en 2016).

La Commission européenne tente, ces dernières années, de remédier à la situation actuelle de "grande vulnérabilité" de l’Europe, premier importateur d'énergie au monde.

Le vieux continent importe l’essentiel de sa consommation en gaz de la Russie et la moitié de ce gaz transite par l'Ukraine, et subit des crises d'approvisionnement répétées.

Outre la sécurité d'approvisionnement et l'indépendance énergétique, l’UE cherche à atteindre d’autres objectifs en matière d'écologie: par rapport aux niveaux de 1990, l’UE veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre d'au moins 40% et augmenter la part des énergies renouvelables d'au moins 27% d'ici à 2030. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.