Economie

Prix du Pétrole : Le Brent clôture à plus de 68 dollars à Londres

Publié par DKNews le 06-02-2018, 17h18 | 29
|

 Les cours du pétrole cédaient du terrain lundi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs délaissaient les actifs les plus risqués et craignaient que la hausse de la production américaine ne continue.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril valait 68,17 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 41 cents par rapport à la clôture de vendredi.
Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour le contrat de mars cédait 54 cents à 64,91 dollars.

Dans l'après-midi, le Brent a atteint 67,51 dollars, à son plus bas depuis près d'un mois.
"La chute des prix est liée à un sentiment de déprime assez généralisé.

Les marchés boursiers mondiaux sont sous pression, confirmant que la forte hausse des prix ces dernières semaines était principalement liée à l'optimisme ambiant", ont indiqué des analystes.
Les principaux indices de Wall Street évoluaient à nouveau en baisse lundi dans les échanges électroniques précédant l'ouverture, après une lourde chute enregistrée vendredi.

L'indice vedette Dow Jones a affiché en fin de semaine dernière sa plus lourde chute sur une séance depuis juin 2016.

"Les marchés sont corrélés et le mouvement sur les actions influence (la baisse du pétrole).
Tout comme l'attente d'une nouvelle hausse des stocks américains de pétrole cette semaine", a indiqué un analyste, en référence au rapport hebdomadaire du département américain de l'Energie (DoE) attendu mercredi.

Après dix semaines consécutives de baisse, les stocks de bruts américains ont enregistré une forte progression la semaine dernière, de 6,8 millions de barils. Facteur également baissier du cours du pétrole, une nouvelle progression vendredi du nombre hebdomadaire de puits de pétrole actifs aux Etats-Unis de 6 unités à 765 puits, un indicateur avancé de la production américaine.
La hausse de cette production "devrait être confirmée" mardi dans le rapport mensuel sur les perspectives à court terme du marché de l'énergie, publié par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), a t -il commenté.

Une relative hausse du dollar lundi face à un panier de six devises concurrentes faisait par ailleurs pression sur les cours.

La hausse du billet vert rend plus onéreux, et donc moins attractifs, les achats d'or noir libellés dans la devise américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.