Sports

Ligue 1 /MC Oran: les vieux démons reviennent après l’élimination en coupe d’Algérie

Publié par DKNews le 07-02-2018, 17h00 | 26
|

Le MC Oran traverse une zone de turbulences depuis son élimination samedi passé en huitièmes de finale de la coupe d’Algérie risquant de porter préjudice au restant du parcours du club de Ligue 1 de football cette saison.

Les espoirs des Oranais placés sur l’actuelle édition de la "dame" coupe se sont fondus comme neige au soleil à Béjaïa, non sans plonger le club dans la crise, alors qu’il était bien parti pour mettre un terme à 22 années de disette.

Les premières séances d’entrainement de la semaine ont été d’ailleurs perturbées par une frange de supporters, sans doute exacerbés par l’élimination, au moment où l’entraineur Mouaz Bouakaz, qui s’est retrouvé au box des accusés, s’empresse pour crier au règlement de comptes.

Le technicien tunisien, dont la cote de popularité était pourtant en constante croissance dans les fiefs des ‘’hamraoua’’ avant ce rendez-vous de coupe, accuse les gens qui sont venus l’insulter à l’entrainement d’être manipulés par ceux (qu’il) avait personnellement empêché de se sucrer sur le dos du club lors du mercato d’hiver en refusant de recruter leurs poulains.

Dans la foulée, ce technicien réputé pour être quelqu’un qui ne badine pas avec la discipline, s’était retrouvé contraint de faire face à deux cas dans ce registre. Les joueurs Hamza Hariat et Adel Lakhdari ont en alors fait les frais. Le premier ayant écopé d’une sanction financière, tandis que le second a été carrément écarté du groupe en attendant la résiliation de son contrat.

Cinquième au classement de la Ligue 1 et étant toujours concerné par la course à une place sur le podium, le MCO risque de sortir bredouille pour la énième fois si par malheur le calme ne revient pas de sitôt dans sa maison, préviennent les observateurs.

Dans les milieux du club, l’on croise déjà les doigts, tout en rappelant le scénario de la saison passée, lorsque les Rouge et Blanc, qui avaient terminé à la deuxième place la phase aller du championnat, se sont retrouvés contraints de lutter pour leur maintien lors de la seconde manche dès qu’ils étaient éliminés en coupe d’Algérie sur le terrain de l’ASO Chlef en 16e de finales.

Les fans de cette formation se consolent néanmoins par le parcours de leurs jeunes catégories dans l’épreuve de coupe. Avec la qualification de leurs cinq équipes engagées dans cette épreuve aux quarts de finale, les Oranais peuvent aspirer à un maximum de trophées pour confirmer leur bonne santé, au cours de ces dernières saisons, en termes de formation.

C’est surtout l’équipe des moins de 21 ans, détentrice de la coupe d’Algérie de sa catégorie, qui a fait sensation le week-end passé en allant s’imposer sur le terrain de l’ES Sétif (3-2), le champion d’Algérie sortant et qui était de surcroît un sérieux postulant au trophée. De quoi donc faire atténuer, un tant soit peu, la déception des supporters.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.