Economie

Rencontre Guitouni-SG du Forum des exportateurs de gaz sur l'institut de recherche du gaz en Algérie

Publié par DKNews le 07-02-2018, 17h00 | 26
|

Le ministre de l’Energie, M. Mustapha Guitouni, s’est entretenu mardi à Doha (Qatar) avec le secrétaire général du Forum des pays exportateurs de gaz (Gas Exporting Countries Forum-GECF), M. Yury P. Sentyurin, sur le projet de mise en place de l’institut de recherche du gaz du GECF en Algérie, a indiqué le ministère de l'Energie dans un communiqué.

Durant cette entrevue, les deux parties ont ainsi examiné la feuille de route élaborée par le GECF en vue de mettre en oeuvre la décision d’implémenter l’institut de recherche du gaz en Algérie dans les meilleurs  délais.

Pour rappel, lors de la 19ème réunion du GECF tenue en octobre dernier à Moscou et sur proposition de l'Algérie, les membres de ce Forum avaient décidé de la création de l'Institut de recherche du gaz du GECF en Algérie. 

Lire aussi: Guitouni: la réussite des objectifs de développement durable tributaire de l’accès à l’énergie

Cette décision a été entérinée lors du sommet des Chefs d’Etat du GECF tenu en Bolivie en novembre 2017.

Par ailleurs, M. Guitouni et le secrétaire général du GECF ont discuté des objectifs stratégiques de ce Forum et des mécanismes à mettre en place en vue d’assurer aux pays membres la possibilité de planifier et de gérer, de façon autonome, le développement, l'utilisation et la conservation des ressources en gaz.

Le ministre  a alors insisté, à ce propos, sur la nécessité de faire du GECF "une véritable force de proposition, d’expertise et de conseil en faveur de l’industrie gazière".

Il a également insisté sur la nécessité de favoriser le dialogue entre les producteurs de gaz et les pays consommateurs "afin d’assurer la stabilité et la transparence du marché gazier et un prix équitable pour l’ensemble des intervenants sur la chaîne gazière", précise le communiqué.

Le GECF est une organisation intergouvernementale créée lors de la 8ème session du Forum informel des mêmes pays, tenue à Moscou en décembre 2008.

Il est actuellement composé de 12 pays membres, en l’occurrence l’Algérie, la Bolivie, la Guinée équatoriale, l’Egypte, l’Iran, la Libye, le Nigéria, le Qatar, la Russie, Trinidad et Tobago, les Emirats Arabes Unis et le  Venezuela, ainsi que de 7 pays observateurs, à savoir l’Irak, le Kazakhstan, la Norvège, Oman, les Pays-Bas, le Pérou et Azerbaïdjan.

Le GECF regroupe ainsi des pays qui, ensemble, détiennent plus des deux-tiers des réserves gazières de la planète

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.