Régions

TISSEMSILT : Sept forêts récréatives proposées par la conservation des forêts

Publié par Abed Meghit le 10-02-2018, 16h02 | 115
|

Les services des forêts de la wilaya de Tissemsilt envisagent de concéder sept (7) forêts récréatives sur une superficie de 326 ha pour qu'elles soient exploitées par des particuliers.Il s'agit des forêts de Boucaid (Ain Antar) sur une superficie de 70 ha, à Khemisti (Ain Tlemcen) sur une superficie de 20 ha, à Béni Chaib ( Ain Yachir) sur une superficie de 33 ha et à ( Oued El Matmour) sur une superficie de 101 ha, à Theniet El Had (Garb El Magtouna) sur une superficie de 10 ha, à Bordj Bounaâma (Sidi Amar) sur une superficie de 60 ha et à Lazharia ( Koudia) sur une superficie de 20 ha. Elles seront équipées et dotées d'infrastructures de loisirs et des services dont les visiteurs et touristes ont besoin. 

Selon une source des services des forêts, cette initiative intervient suite au décret exécutif 06 / 368 du 19 / 10 / 2006, juridiquement le décret stipule que l'autorisation d'usage pour les forêts récréatives est consentie pour une durée maximale de 20 ans ainsi que le respect de l'environnement et du milieu forestier par ceux qui sont appelés à les exploiter. 

Une occasion pour les pouvoirs publics afin de valoriser l'écotourisme dans la wilaya où le potentiel forestier qu'elle recèle est encore non exploité et sera par la même occasion un moyen de générer de nouvelles ressources et de renflouer les caisses de l'Etat.  

A cet effet, la conservation des forêts de la wilaya de Tissemsilt a réservé un espace de 29 nouveaux de périmètres d'autorisation d'usage à travers 12 communes dont la daira de Theniet El Had (8 périmètres), la daira de Lardjem (4 périmètres) et la daira de Bordj Bounaâma (17 périmètres),pour la plantation fruitière sur 95 ha, l'élevage apicole sur 524,45 ha, greffage oléastre sur 165 ha, l'élevage cynégétique sur 10 ha  et l'exploitation des plantes aromatiques et médicinales (lentisque) sur 10 ha. 

Même lors de la présentation  des périmètres d'autorisation d'usage, le conservateur  des forêts de la wilaya de Tissemsilt  a évoqué  l'affectation des parcelles de terres de 28 ha pour la réalisation d'infrastructures  thermale à Sidi Slimane.

Par ailleurs, un dossier pour la création d'une forêt récréative composé d'un exposé des motifs, une fiche descriptive, une carte de situation, un plan de délimitation détaillé, un plan d'aménagement et d'orientation générale approuvé par la commission de wilaya et le cahier des charges particulier de la forêt concernée. 

La concrétisation de ce projet à travers le territoire de wilaya peut collaborer à l'économie nationale et apporter une valeur ajoutée au secteur de la jeunesse et des sports et le secteur du tourisme en créant des espaces de jeux, de détente, de loisirs et de villégiature. 

Par ailleurs, Le directeur général des forêts, Azzedine Sekrane a présidé une rencontre en présence du wali de Tissemsilt, Abdelkader Benmessaoud. Cette rencontre  a regroupée les cadres de la conservation des forêts de Tissemsilt ainsi que le présidents des APC ce jeudi dernier à Bordj Bounaâma en vue de concrétiser la mise en œuvre du programme des forêts récréatives et leur mise en valeur (autorisation d'usage), ce qui explique l'exploitation des terrains forestiers dans le cadre de l'investissement dans ces lieux destinés à la récréation, à la détente, aux loisirs et à l'écotourisme. Selon le décret exécutif n°06-368 du 19 octobre 2006 qui fixe le régime juridique de l'autorisation d'usage pour les forêts récréatives ainsi que les modalités de son octroi, cette rencontre s'est tenue sous le thème «Périmètres d'autorisation d'usage et Forêts récréatives» a connu un débat des Présidents des APC ainsi que des investisseurs présentes. 

Le débat a porté sur les modalités de création des forêts récréatives pour déterminer l'activité projetée qui doit être en adéquation avec la consistance de la végétation ainsi que la topographie du terrain proposé, aussi pour évaluer et faire le suivi de ce dossier au niveau de chaque communes, selon le directeur général des forêts (DGF) ,Mr Azzedine Sekrane.

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.