Economie

Dette : Détente des pays les plus solides de la zone euro

Publié par DKNews le 10-02-2018, 16h20 | 26
|

Les taux d'emprunt des pays jugés les plus solides de la zone euro se sont détendus vendredi, retrouvant leur rôle de valeur refuge alors que les marchés actions restaient marqués par la volatilité. 

Reprenant le cycle du milieu de semaine, le marché obligataire européen a de nouveau été prisé par les investisseurs alors que les indices boursiers restaient en berne à travers le monde. 
Les Bourses asiatiques ont en effet dévissé vendredi, et la tendance a également été particulièrement maussade pour les marchés européens, tandis que Wall Street évoluait également dans le rouge. 
Bilan: les opérateurs préféraient se tourner vers des actifs jugés moins risqués. 

"Le marché de la dette agit comme valeur refuge pour tout ce qui est actifs de risques", et pas seulement pour les actions, relève auprès de l'AFP Eric Vanraes, un gérant obligataire de la banque suisse Eric Sturdza. 

Toutefois, il existait une divergence entre les taux des pays jugés les plus sûrs de la zone euro, au premier plan desquels l'Allemagne, et les taux américains, qui restaient à des niveaux élevés. 
"Tout est parti d'une crainte inflationniste aux Etats-Unis donc il est logique que ce soit là-bas que cela se tende le plus", observe M.  Vanraes. 

"Le marché redécouvre la volatilité, on redécouvre qu'avec les actions on ne gagne pas à tous les coups, et qu'il faut faire attention", résume-t-il.  Mais pour le spécialiste, le vrai risque restait à venir. 

"Le vrai sujet est que Donald Trump a fait une réforme fiscale qui va obliger le Trésor américain à émettre plus de 1.000 milliards de dollars de dette en 2018, au lieu de 488 milliards l'année dernière. 
Ils vont plus que doubler leur programme d'émission de dette. 

Qui va acheter cette dette?" interroge ainsi M.  Vanraes. "Il suffirait qu'une adjudication de bon du Trésor américain se passe mal et les taux monteraient violemment", résume-t-il. Le taux d'emprunt à dix ans de l'Allemagne est descendu à 0,745% contre à 0,762% jeudi à la clôture du marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise. 

Le rendement de même maturité de la France a suivi la même tendance, finissant à 0,985% contre 0,996%.  Celui de l'Italie s'est à l'inverse tendu, l'actif étant jugé plus risqué que pour les pays du centre de la zone euro. 

Le rendement à dix ans a ainsi fini à 2,049% contre 1,993%, celui de l'Espagne finissant à 1,480% contre 1,450%. 

En dehors de la zone euro, le taux britannique a baissé à 1,570% contre 1,617% la veille. 
A la fermeture des marchés européens, le taux d'emprunt à 10 ans des Etats-Unis se stabilisait à 2,815% contre 2,824% jeudi, celui à 30 ans faisant de même à 3,131% contre 3,129%, et celui à deux ans s'établissait à 2,063%, contre 2,103%. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.