Economie

Pétrole : Les Etats-Unis prévoient une nouvelle vente de leurs réserves stratégiques

Publié par DKNews le 10-02-2018, 16h20 | 12
|

Les Etats Unis prévoient de vendre 100 millions de barils de pétrole de leurs réserves stratégiques d’ici à 2027 pour parer au déficit du Trésor, selon le budget fédéral approuvé vendredi par les deux chambres du Congrès américain. 

Avec les ventes décidées l’année dernière, le volume des réserves qui seront écoulées sur le marché d’ici à 2027, s’élève à 303 millions de barils, soit 45% des stocks stratégiques actuels, estimés à près de 700 millions de barils. 

La décision suscite déjà les critiques des analystes et des responsables américains qui évoquent les répercussions négatives de cette disposition sur la sécurité de l’approvisionnement du premier consommateur mondial de pétrole. 

" C'est la plus grande vente non urgente dans l’histoire des Etats Unis", commente Kevin Book, directeur général de ClearView Energy Partners, cité par l’agence Bloomberg. "Ce n'est rien de plus qu’une liquidation d'un filet de sécurité", relève-t-il. 

La réserve n'a pas vocation d'être " un guichet automatique du gouvernement", indique de son côté le sous-secrétaire à l'Energie, Mark Menezes. 

" Mon point de vue est que cette réserve a été mise en place comme mécanisme de sécurité énergétique pour assurer que nous aurions de l'approvisionnement", précise Menezes. 

Créée après le choc pétrolier de 1973, la réservé stratégique américaine sert à se prémunir contre les ruptures de l’approvisionnement en pétrole. 

Au prix actuel du baril de pétrole, la nouvelle vente décidée par la Maison Blanche devrait générer 6 milliards de dollars de recettes au gouvernement américain qui a par le passé utilisé cette réserve stratégique pour faire face aux dépenses fédérales urgentes. 

Le président Donald Trump avait fait part l’année dernière de sa volonté de vendre la moitié des réserves stratégiques du pays pour réduire le déficit du Trésor. 

Le projet approuvé vendredi par le Congrès a maintenu le niveau minimal légal de ces réserves à 350 millions de barils contre 450 millions de barils auparavant. 

Depuis que le Congrès a autorisé les ventes de ce pétrole, il a été interdit au département de l’Energie de reconstituer les stocks vendus. 

Certains analystes estiment que la décision des Etats Unis de recourir au pétrole provenant de leurs réserves n’est pas suffisamment motivée par la nécessité de stabiliser le budget mais a pour but de déclencher une guerre sur le marché visant à affaiblir les grands producteurs comme la Russie et l’Iran. 

|
Haut de la page

CHRONIQUES

  • Walid B

    Grâce à des efforts inlassablement consentis et à une efficacité fièrement retrouvée, la diplomatie algérienne, sous l’impulsion de celui qui fut son artisan principal, en l’occurrence le président de la République Abdelaziz Bouteflika, occupe aujour

  • Boualem Branki

    La loi de finances 2016 n’est pas austère. Contrairement à ce qui a été pronostiqué par ‘’les experts’’, le dernier Conseil des ministres, présidé par le Président Bouteflika, a adopté en réalité une loi de finances qui prend en compte autant le ress

  • Walid B

    C'est dans le contexte d'un large mouvement de réformes sécuritaires et politiques, lancé en 2011, avec la levée de l'état d'urgence et la mise en chantier de plusieurs lois à portée politique, que ce processus sera couronné prochainement par le proj

  • Boualem Branki

    La solidité des institutions algériennes, la valorisation des acquis sociaux et leur développement, tels ont été les grands messages livrés hier lundi à Bechar par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales Nouredine Bédoui.

  • DK NEWS

    Le gouvernement ne semble pas connaître de répit en cette période estivale. Les ministres sont tous sur le terrain pour préparer la rentrée sociale qui interviendra début septembre prochain.

  • Walid B

    Dans un contexte géopolitique régional et international marqué par des bouleversements de toutes sortes et des défis multiples, la consolidation du front interne s'impose comme unique voie pour faire face à toutes les menaces internes..

  • Walid B

    Après le Sud, le premier ministre Abdelmalek Sellal met le cap sur l'Ouest du pays où il est attendu aujourd'hui dans les wilayas d'Oran et de Mascara pour une visite de travail et d'inspection.