Des investisseurs hollandais intéressés par le partenariat dans le secteur agricole

Publié par DKNews le 12-02-2018, 16h25 | 35

Le diplomate hollandais, conseiller aux affaires agricoles dans la région du Maghreb, Nicolas Fiser, a indiqué, dimanche à Mostaganem, que les investisseurs de son pays étaient intéressés par le partenariat avec des opérateurs algériens dans les domaines de la  production de lait, de la pomme de terre et des cultures protégées.

A cours dune rencontre avec des opérateurs économiques locaux, organisée à la chambre d’agriculture de la wilaya de Mostaganem, Nicolas Fiser a souligné que la Hollande est en quête de partenaires pour concrétiser des projets de coopération scientifique et technique dans divers domaines, surtout avec l’usage des techniques économisant l’eau en irrigation, le phytosanitaire, les cultures sous serre, les semences de pomme de terre et l'amélioration de la production laitière.

La coopération entre les universités hollandaises et leurs homologues algériennes ont donné, a-t-il affirmé, des expériences réussies dont la ferme d’élevage bovin de la wilaya de Guelma, le projet d’utilisation des techniques économisant l’eau en irrigation agricole dans les wilayas d’El Oued, d'Ouargla et de Biskra.

Le diplomate a indiqué que sa venue à Mostaganem a pour but de définir  l’apport de son pays au développement de la filière de la pomme de terre, à  l’amélioration de la qualité de semences, à la prévention phytosanitaire et au développement des technologies de stockage. Il a rappelé que la Hollande a déjà eu dans le passé des contacts avec Mostaganem et quelle est prête à accompagner des agriculteurs dans les domaines de développement et de  diversification des sémences de pomme de terre.

De son côté, le directeur local des services agricoles de Mostaganem, Missaoui Mehdi, a souligné que cette rencontre permettra de créer un partenariat entre opérateurs des deux pays suivant le principe gagnant/gagnant, notamment dans le domaine de transfert des techniques modernes d’irrigation agricole, de la préservation de la qualité de la production lors du stockage en chambres froides et la diversification des semences de pomme de terre de consommation et de transformation.

La production de Mostaganem en pomme de terre représente 10 % de la production nationale (4,7 millions de quintaux). Mostaganem joue également le rôle de régulateur national du marché de ce produit de large consommation, grâce à sa production précoce et d’arrière saison.

 

Lire aussi: Agriculture: Plus de 70% de l'alimentation assurée par la production nationale

Cette rencontre a vu la présence de représentants de diverses branches du secteur agricole. Le diplomate hollandais a visité des exploitations versées dans la production de la pomme de terre à Oued Nadhor (commune de Hassi Mameche), la vallée de Mesra, ainsi que l’école supérieure agronome de l’université de Mostaganem.